Guide SEO Débutant (1h)
Conseils, Exemples et Quizz

Consulter le sommaire afficher
Rémi Artero - PDG Inbound Solution

Guide réalisé par Rémi Artero, CEO de l’agence de référencement Inbound Solution et Jérémy Lebourgeois, CCO.

Ce guide est parfait pour apprendre le SEO sans y passer trop de temps. C’est un cours de SEO express qui vous permet d’apprendre des bases solides en très peu de temps.

Introduction : Guide complet des bases du SEO – Conseils Pratiques et Perspectives

Le monde du référencement naturel, ou SEO, est un labyrinthe complexe en constante évolution. Dans ce dédale numérique, la quête pour atteindre les sommets des résultats de recherche peut sembler intimidante, mais c’est aussi une aventure passionnante qui offre de vastes opportunités. Bienvenue dans le “Guide Ultime du SEO”, un compagnon essentiel pour naviguer à travers les méandres du référencement et découvrir des conseils pratiques, des stratégies judicieuses et une perspective éclairée.

Il est important de reconnaître que personne ne possède le secret absolu du SEO.  Les experts les plus chevronnés ne vous proposeront jamais une garantie à 100% que leur méthode fonctionne. Car les moteurs de recherche opèrent avec tellement de critères (plus de 200 pour Google) et étant en évolution constante de leurs algorithmes, personne ne détient la clé miracle d’un référencement simple, facile et rapide. La seule chose qui perdure c’est que apprentissage et l’adaptation constante au SEO sont au cœur de la réussite de tout projet de référencement.

Jusqu’où va ce guide réalisé par Inbound Solution ? Ce guide va vous permettre d’obtenir des bases solides en SEO avec des exemples de stratégies éprouvées et des conseils applicables. Il couvre toutes les étapes du processus de référencement, en commençant par le fonctionnement des algorithmes des moteurs de recherche (Google, Bing, Qwant…) à comment optimiser un site pour qu’il soit mieux référencé.

Sont notamment couverts les sujets suivants:

• L’identification de mots clés pertinents
• La création de contenu de qualité
• L’optimisation technique du site
• L’adaptation aux nouvelles tendances comme la recherche vocale

En somme, ce guide est une ressource ultra-complète pour vous aider à mieux comprendre les tenants et aboutissants du référencement SEO.

Tout au long de ce guide, veuillez garder à l’esprit que chaque site est unique et que les solutions pour augmenter sa visibilité ne sont pas universelles. Chaque site doit avoir une approche sur-mesure.

Ah! Et aussi que se former au SEO prend du temps car cela demande de la théorie et de la pratique. Ce n’est pas un sport, mais comme toute compétence c’est dans la pratique que l’on devient bon.

Pour aller plus loin, (sans entrer dans le deep SEO), nous vous recommandons des ouvrages comme “ Réussir son référencement” d’Olivier Andrieu. (Lien non sponsorisé)

Vous êtes prêts à plonger dans le monde du SEO ? Aiguisez votre esprit  car nous sommes partis pour un bon moment ensemble. Pour vous faciliter le travail, nous avons mis une barre de progression ainsi qu’un menu pour vous orienter dans votre lecture. 

Étape 1 : Comprendre les Fondamentaux du SEO

Chapitre 1 : Introduction au SEO

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO signifie “Search Engine Optimization”, c’est un terme anglais qui est repris en français. On utilise couramment le terme SEO sur le marché francophone pour se simplifier la vie. En français, cela donnerait “l’optimisation du référencement sur les moteurs de recherches”. C’est un peu long.

Le SEO c’est l’art d’optimiser un site web pour qu’il soit mieux perçu et mieux référencé par les moteurs de recherche. C’est un ensemble de techniques et de bonnes pratiques pour gagner en visibilité organique. On parle de trafic organique pour mesurer le volume d’internautes capté par les positions d’un site qui ne sont pas issues de la publicité payante.

Pourquoi le SEO est-il important ?

Capitalisation vs Publicités (ADS)

Coût initial plus faible : Contrairement aux publicités payantes, le SEO ne nécessite pas de budget publicitaire à investir. Vous pouvez commencer à optimiser votre site avec un budget relativement faible (voire inexistant), et voir des résultats sur le long terme. Il s’agit juste d’y consacrer du temps.

Durabilité : Une fois que vous avez bien positionné votre site dans les résultats de recherche (SERP), il est plus difficile de perdre cette position et le trafic qui en découle. En revanche, les publicités payantes (SEA) s’arrêtent dès que vous cessez de payer. Elles sont donc plus court-termistes.

Crédibilité : Les utilisateurs ont tendance à faire plus confiance aux résultats organiques qu’aux annonces payantes qui sont souvent “sautées” ou bloquées avec un bloqueur de publicité. Le SEO vous permet de capitaliser sur cette confiance et cette visibilité.

Coût par Lead Très Bas

Rentabilité : Le SEO peut offrir un coût par lead (CPL) beaucoup plus bas que les autres formes de publicité en ligne. Car vous n’avez pas à payer pour chaque clic ou impression.

Investissement à long terme : Les efforts de SEO sont plus long à obtenir mais sont aussi souvent plus durables, autrement dit, le coût par lead générée grâce au SEO diminue avec le temps.

Timing de recherche qui favorise la conversion

Intention d’achat : Les personnes qui recherchent des produits ou services spécifiques peuvent être qualifiés de “prospects chauds”. Ils sont souvent plus avancées dans le cycle d’achat qu’une personne voyant une publicité. Le SEO vous permet de cibler et de capter de potentiels clients au moment précis où ils sont prêts à être convertis. Des prospects aussi qualifiés, ça vaut son pesant d’or.

Personnalisation : Le SEO vous permet de cibler des mots-clés spécifiques (concurrentiels ou de longue traine) qui correspondent aux intentions de recherche de vos clients potentiels, ce qui augmente les chances de conversion. Par exemple, s’ils tapent “acheter une voiture d’occasion”, on est d’accord qu’ils sont en pleine réflexion pour acheter un nouveau véhicule. 

Inbound Marketing

Attraction naturelle : Contrairement au marketing sortant (appelé outbound marketing en anglais et qui est difficilement traduisible), qui consiste à aller chercher le client, l’inbound marketing attire naturellement les clients à vous. Le SEO est une stratégie de marketing digital en Inbound par excellence.

Qualité des leads : Tous les secteurs, B2B ou B2C sont unanimes sur cette question: les leads générées par l’inbound marketing sont souvent de meilleure qualité que celles générées avec des méthodes de prospection ou de publicité qui sont plus intrusives.

Engagement : Le contenu de qualité proposé sur votre site et qui est optimisé pour le SEO peut également attirer des visiteurs qui se renseignent sur telle ou telle problématique mais qui ne sont pas encore prêts à acheter. Mais en passant sur votre site car vous y prodiguez des conseils et analyses de qualité, ils se familiarisent avec votre marque, vos offres et sont donc plus susceptibles de revenir vers vous au moment de l’achat.

En résumé, le SEO est une stratégie de marketing en ligne long-termiste mais extrêmement efficace une fois qu’elle porte ses fruits. Ses avantages en termes de coût et de qualité des leads sont reconnus par toute l’industrie du marketing. Le SEO offre un retour sur investissement à long terme qui est très apprécié.

Chez Inbound Solution, nous avons un dicton: Le SEO c’est comme le bon vin, il s’apprécie et gagne en valeur dans le temps. 🍷

SEO vs SEA : Différences et avantages

SEO (Search Engine Optimization)

Avantages

  1. Coût : Une fois que le site est bien classé, il n’y a pas de coût par clic pour les visiteurs qui arrivent via ces résultats.
  2. Crédibilité : Les utilisateurs font souvent plus confiance aux résultats organiques qu’aux annonces payantes.
  3. Durabilité : Les résultats du SEO sont souvent plus durables et résistants aux fluctuations.
  4. Coût par Lead Bas : Le SEO peut offrir un coût par lead plus bas sur le long terme.
SEA (Search Engine Advertising)

Le SEA consiste à créer des annonces payantes qui apparaissent en haut ou en bas des résultats de recherche.

Avantages

  1. Vitesse : Les résultats sont immédiats. Dès que votre annonce est approuvée, elle peut apparaître et commencer à attirer du trafic.
  2. Ciblage Précis : Vous pouvez cibler votre audience en fonction de divers facteurs tels que l’emplacement, l’âge, les intérêts, etc.
  3. Flexibilité : Facilité d’ajustement de la campagne en temps réel en fonction des performances.
  4. Visibilité immédiate : Les annonces payantes sont souvent les premières choses que les utilisateurs voient dans les résultats de recherche, ce qui augmente la visibilité.
  5. Budget Contrôlable : Vous pouvez définir un budget précis et contrôler les coûts plus facilement.

SEO vs SEA : Comparaison
  1. Coût : Le SEO nécessite un investissement initial en temps et en ressources mais peut être moins coûteux à long terme. Le SEA nécessite un budget publicitaire continu.
  2. Durée : Le SEO prend du temps pour montrer des résultats, mais ils sont plus durables. Le SEA donne des résultats immédiats, mais ils disparaissent dès que vous arrêtez de payer.
  3. Ciblage : Le SEA offre un ciblage plus précis et plus flexible, tandis que le SEO cible un public plus large basé sur les mots-clés.
  4. Intention de l’utilisateur : Le SEO est souvent meilleur pour capter des utilisateurs en phase de recherche ou de découverte, tandis que le SEA est efficace pour capter des utilisateurs prêts à acheter.
  5. Gestion et Complexité : Le SEA peut nécessiter une gestion plus active et une expertise en enchères payantes. Le SEO nécessite une expertise en création de contenu, en optimisation de site et en analyse de données.

En résumé, le SEO et le SEA sont complémentaires et peuvent être très efficaces lorsque biens combinés. Le choix entre les deux dépendra de vos objectifs, de votre budget et de votre calendrier. Si vous êtes pressé et avez le budget: SEA. Si vous avez le temps et souhaitez construire dans la durée: SEO.

Chapitre 1 terminé : Bravo !

Chapitre 2 : Fonctionnement des moteurs de recherche

Exploration, Indexation et Classement

Les moteurs de recherche comme Google, Bing et Yahoo ont la tâche complexe de trier et d’organiser une quantité astronomique d’informations disponibles sur le web. Il y a 1.13 milliard de sites web sur internet, imaginez-vous le travail.

Pour accomplir cette mission, ils déploient des robots d’exploration, également appelés crawlers ou spiders. Ces robots naviguent sur le web, découvrent de nouvelles pages, et actualisent les informations des pages déjà indexées. Une fois une page identifiée, elle est analysée et indexée selon plusieurs critères comme la pertinence du contenu, la qualité des liens entrants et la structure du site web. Ce processus est communément appelé exploration, indexation et classement.

Processus d’exploration des robots d’exploration (Googlebot, Bingbot, etc.)

Comme mentionné, les robots d’exploration sont des programmes automatisés qui naviguent sur le web dans le but de découvrir de nouvelles pages et de les ajouter à l’index des moteurs de recherche. Ils suivent les liens d’une page à une autre et collectent des données en cours de route. Ce processus est essentiel car il permet aux moteurs de recherche de maintenir un index à jour et de fournir des résultats de recherche pertinents et actualisés.

Note : Il est estimé que 82% des sites internets sont inactifs (c’est-à-dire qu’ils ne sont pas mis à jour). Un contenu frais et un site entretenu font partie des critères pour mieux indéxer un site web.

Compréhension de l’indexation et du stockage de données

L’indexation est l’étape où les moteurs de recherche stockent et organisent les données collectées pendant l’exploration. Chaque page web indexée est conservée dans une base de données massive, permettant ainsi aux moteurs de recherche de fournir des résultats de recherche rapides et précis.

Étapes de l’Indexation (Le pense bête) :

  1. Crawl (Exploration) : Les robots d’exploration des moteurs de recherche, souvent appelés “crawlers” ou “spiders”, parcourent le web pour trouver de nouvelles pages ou des mises à jour de pages existantes.
  2. Analyse : Une fois les pages récupérées, elles sont analysées pour comprendre leur contenu, leur structure et leurs liens.
  3. Stockage : Les informations pertinentes sont ensuite stockées dans un grand index, qui est essentiellement une base de données gigantesque.
  4. Classement : Lorsqu’une requête de recherche est effectuée, l’algorithme du moteur de recherche trie les pages de l’index en fonction de divers facteurs de classement.

📍“Petite astuce, pour pousser rapidement l’indexation de vos pages, vous pouvez passer par la Google search console (gratuit) ou des services tiers comme IndexMeNow (payant).” Rémi Artero, CEO de l’agence Inbound Solution

Algorithmes de moteurs de recherche

Présentation des algorithmes principaux (comme l’algorithme de Google)

L’algorithme de Google est sans doute le plus connu et le plus utilisé des algorithmes de moteurs de recherche. Il utilise une série de critères, plus de 200 selon les experts, pour déterminer la pertinence et la qualité d’une page web. Ces signaux incluent des éléments comme la qualité du contenu, la pertinence des mots-clés, la qualité et le nombre de liens entrants, et bien d’autres. D’autres moteurs de recherche comme Bing, Yahoo, Qwant (le moteur de recherche français) et DuckDuckGo ont également leurs propres algorithmes, mais ils sont généralement moins sophistiqués et moins fréquemment mis à jour que celui de Google.

Exploration des mises à jour d’algorithmes majeures et de leur impact

Les mises à jour d’algorithmes sont des événements significatifs dans le monde du SEO. Google, par exemple, effectue régulièrement des mises à jour pour améliorer la pertinence et la qualité de ses résultats de recherche. Certaines de ces mises à jour sont mineures et passent inaperçues, tandis que d’autres, comme Panda, Penguin, et plus récemment BERT et Coati, ont un impact majeur sur les classements des sites web.

  • Panda : Lancé en 2011, cet algorithme visait à réduire le classement des sites web de faible qualité et à favoriser les sites avec du contenu de haute qualité.
  • Penguin : Introduit en 2012, Penguin visait à pénaliser les sites qui utilisaient des techniques de spam pour obtenir des liens entrants.
  • BERT : (Bidirectional Encoder Representations from Transformers) : Lancé en 2019, BERT est conçu pour mieux comprendre le contexte des mots dans les requêtes de recherche, ce qui permet à Google de fournir des résultats plus pertinents.

    Chaque mise à jour d’algorithme peut affecter le classement d’un site web de manière significative. Il est donc très important pour les professionnels du SEO de rester 100% à jour sur ces changements et d’ajuster leurs stratégies en conséquence.

    Notions de base sur l’exploration JavaScript

    Compréhension de la façon dont les robots d’exploration traitent le contenu JavaScript

    Les robots d’exploration des moteurs de recherche, comme Googlebot, ont longtemps eu du mal à traiter le contenu généré par JavaScript. Cependant, avec les avancées technologiques, Googlebot et d’autres robots d’exploration sont devenus plus sophistiqués et sont maintenant capables d’indexer du contenu JavaScript. Néanmoins, il est important de noter que tous les moteurs de recherche ne sont pas aussi compétents pour traiter le JavaScript, et certains peuvent encore rencontrer des difficultés.

    Lorsque les robots d’exploration accèdent à une page, ils exécutent le JavaScript et attendent que la page se charge complètement avant de l’indexer. Cela signifie que si votre site utilise du JavaScript pour afficher du contenu, il est vraiment important de s’assurer que ce contenu est accessible et indexable par les moteurs de recherche, sinon votre travail passera inaperçu.

    Conseil : Pour vérifier comment Googlebot voit votre page, vous pouvez utiliser l’outil “URL Inspection” dans Google Search Console. Cela vous permettra de voir si certaines parties de votre contenu JavaScript ne sont pas correctement indexées.

    Conseils pour rendre le contenu JavaScript SEO-friendly

    Rendre le contenu JavaScript SEO-friendly est un défi, mais c’est tout à fait possible avec quelques bonnes pratiques :

    1. Utilisation du rendu côté serveur : Le rendu côté serveur permet aux robots d’exploration de voir le contenu comme il apparaît dans un navigateur, ce qui facilite l’indexation.
    2. Balises Meta et Liens : Assurez-vous que toutes les balises meta importantes et les liens internes sont accessibles sans l’exécution de JavaScript.
    3. Test avec des outils SEO : Utilisez des outils comme Google Search Console pour tester comment votre site apparaît aux robots d’exploration. Vous pouvez également utiliser des outils comme Screaming Frog pour simuler l’exploration. (Découvrez notre tutoriel si vous n’avez pas ajouter le script Search Console à votre site wordpress).
    4. Lazy Loading : Si votre site utilise le lazy loading pour les images ou le contenu, assurez-vous d’utiliser une technique qui est SEO-friendly, comme le lazy loading natif de Google.
    5. Minimiser l’utilisation de JavaScript pour le contenu essentiel : Si possible, utilisez HTML et CSS pour le contenu qui doit absolument être indexé, et réservez JavaScript pour des fonctionnalités supplémentaires ou des interactions utilisateur.

    Astuce : Pour ceux qui utilisent des frameworks JavaScript comme React ou Angular, il existe des solutions spécifiques pour améliorer le SEO. Par exemple, pour React, vous pouvez utiliser des bibliothèques comme Next.js qui prennent en charge le rendu côté serveur. De plus, des outils comme “Prerender.io” peuvent aider à rendre les applications monopages plus accessibles aux robots d’exploration

    Explication du processus de classement et des facteurs influençant le classement 

    Le classement des pages web dans les moteurs de recherche est un processus complexe qui implique de nombreux facteurs. Il est souvent désigné par le terme “H5” pour résumer les cinq éléments clés : HTML, HTTP, HTTPS, Hreflang et Headings. Voici une explication détaillée :

    HTML

    Rôle : Le HTML (HyperText Markup Language) est le langage de balisage utilisé pour structurer le contenu sur le web.

    Influence sur le Classement

    -Balises de Titre: Les balises de titre (H1, H2, etc.) aident les moteurs de recherche à comprendre la hiérarchie du contenu.
    -Métadonnées: Les balises meta, comme la description, peuvent influencer le taux de clic (CTR), un facteur indirect de classement.

    HTTP/HTTPS

    Rôle : HTTP (HyperText Transfer Protocol) et HTTPS (HTTP Secure) sont les protocoles utilisés pour le transfert de données sur le web.

    Influence sur le Classement :

    -Sécurité: HTTPS est considéré comme un facteur de classement par Google car il offre une connexion sécurisée.
    -Vitesse: Un site plus rapide, souvent facilité par un bon usage de HTTP/2, peut également influencer positivement le classement.

    Hreflang

    balise hreflang

    Illustration réalisée par Inbound Soluton

    Rôle : La balise hreflang indique aux moteurs de recherche la langue et la région géographique ciblée d’une page.

    Influence sur le Classement :

    -Ciblage géographique: Utiliser correctement hreflang peut améliorer le classement dans des régions ou langues spécifiques.

    Headings (En-têtes)

    Rôle : Les en-têtes (H1, H2, H3, etc.) structurent le contenu et le rendent plus lisible.

    Influence sur le Classement :

    – Pertinence : Les en-têtes aident les moteurs de recherche à comprendre le sujet principal de la page, ce qui peut influencer le classement.
    – Mots-clés : Inclure des mots-clés pertinents dans les en-têtes peut également améliorer le classement.

    Autres Facteurs Influant sur le Classement

    – Contenu de Qualité : Un contenu unique, pertinent et de haute qualité est fondamental.
    Liens Entrants : La qualité et la quantité des liens pointant vers une page sont des indicateurs de son autorité.
    – Expérience Utilisateur : Des facteurs comme le taux de rebond, le temps passé sur la page, etc., peuvent également influencer le classement.
    – Optimisation Mobile : Un site optimisé pour les mobiles est favorisé, surtout pour les recherches mobiles.
    – Signaux Sociaux : Bien que controversé, certains croient que les signaux sociaux (partages, likes, etc.) peuvent avoir un impact.

    Conclusion

    Vous l’avez donc compris, le classement des pages web est un processus qui est complexe et influencé par de nombreux facteurs. Pour réaliser un travail SEO de qualité, il est important comprendre comment optimiser ces différents éléments. Car c’est en optimisant tous ces aspects que, petit à petit, votre site gagnera du terrain et de la visibilité sur les moteurs de recherche. Pour améliorer (et avoir) vos chances pour vous positionner sur des mots concurrentiels avec un fort volume de recherche et pouvant générer beaucoup de chiffre d’affaires, il vous faudra néanmoins aller plus loin que l’optimisation technique et comprendre comment maîtriser l’obtention de backlinks (les liens entrants qui vont amener du Jus SEO à votre site).

    Affichages de la page de résultats des moteurs de recherche (SERP)

    La SERP, ou Page de Résultats des Moteurs de Recherche, est la page que vous voyez après avoir entré une requête dans un moteur de recherche. Elle contient plusieurs éléments, notamment :

    Titres : Ce sont les titres des pages web qui apparaissent en bleu. Ils sont essentiels pour attirer l’attention de l’utilisateur.
    Descriptions : Ce sont les petits extraits de texte qui donnent un aperçu du contenu de la page. Ils sont généralement limités à 155 caractères.
    URL : L’adresse web de la page. Elle doit être descriptive et facile à comprendre.

    Les fonctionnalités SERP telles que les extraits en vedette, les carrousels, etc.

    Outre les éléments de base, les SERP de Google offrent également diverses fonctionnalités pour améliorer l’expérience utilisateur. Parmi elles :

    Extraits en vedette : Comme mentionné précédemment, ils fournissent des réponses rapides à des questions spécifiques.
    Carrousels d’images ou de vidéos : Ces fonctionnalités permettent de présenter plusieurs images ou vidéos en rapport avec la requête de recherche.
    Cartes de connaissance : Ces encadrés fournissent des informations générales sur un sujet, comme une personnalité célèbre ou un lieu.
    Questions fréquemment posées (FAQ) : Cette section présente une liste de questions et réponses liées à la requête de recherche.

    Ces fonctionnalités sont importantes car elles peuvent influencer la manière dont les utilisateurs interagissent avec les résultats de recherche et, par conséquent, affecter le trafic vers votre site.

    Snippets en vedette (Featured Snippets)

    Explication des extraits en vedette et de leur importance

    Les extraits en vedette, également appelés “Featured Snippets”, sont des réponses directes à des questions fréquemment posées qui apparaissent en haut des résultats de recherche de Google. Ils sont extraits d’une page web et affichés dans un format spécial pour offrir une réponse rapide et pertinente à l’utilisateur. Ce positionnement privilégié est souvent appelé la “position zéro” car il apparaît avant les résultats de recherche organiques.

    L’importance des extraits en vedette réside dans leur visibilité et leur capacité à générer du trafic vers votre site. Selon une étude d’Ahrefs, les extraits en vedette reçoivent environ 8,6% de tous les clics sur la première page de résultats, ce qui est significatif.

    Optimisation du contenu pour être présenté en tant qu’extrait en vedette

    Pour que votre contenu soit sélectionné comme extrait en vedette, il est crucial de suivre certaines meilleures pratiques. Voici quelques conseils :

    1. Répondre directement à des questions fréquemment posées : utilisez des balises de titre pour poser la question et répondez-y immédiatement dans le paragraphe suivant.
    2. Utiliser des listes et des tableaux : Google aime les données structurées, donc l’utilisation de listes à puces ou numérotées peut augmenter vos chances d’être sélectionné.
    3. Mise en page claire et concise : Assurez-vous que votre contenu est facile à lire et à comprendre.
    4. Utiliser des données vérifiables : Citez des sources fiables et utilisez des données statistiques pour appuyer vos affirmations.

    Points à considérer : Il n’y a aucune garantie que votre contenu sera sélectionné comme extrait en vedette, même s’il est bien optimisé.

    Exploration et Analyse de Robots.txt

    Le fichier robots.txt est un fichier texte standard utilisé par les sites web pour communiquer avec les robots d’exploration des moteurs de recherche. Ce fichier guide les robots sur les pages qu’ils peuvent ou ne peuvent pas explorer et indexer. Voici une explication détaillée de son fonctionnement et de son importance.

    Compréhension du fichier robots.txt et de son rôle dans le contrôle de l’exploration

    Rôle Principal : Le fichier robots.txt sert de guide pour les robots d’exploration, leur indiquant quelles parties d’un site web peuvent être explorées et indexées. –Emplacement : Il est généralement placé à la racine du domaine (par exemple, https://www.example.com/robots.txt). –
    Contrôle Fin : Ce fichier permet un contrôle granulaire, vous permettant de bloquer l’accès à des pages spécifiques, des types de fichiers, ou même des répertoires entiers.
    Optimisation du Crawl Budget : En bloquant l’accès à des pages non essentielles, vous pouvez aider les robots à utiliser plus efficacement leur “crawl budget”, c’est-à-dire le nombre de pages qu’ils sont capables d’explorer en un temps donné.

    Exemples de directives courantes dans le fichier robots.txt

    – Disallow : Utilisé pour interdire aux robots d’explorer certaines pages.
    Exemple: Disallow: /private/
    – Allow : Permet aux robots d’accéder à certaines pages même si un répertoire plus large a été bloqué.Exemple: Allow: /private/public-page.html
    – User-agent : Spécifie à quel robot la règle s’applique.
    Exemple: User-agent: Googlebot
    – Sitemap : Indique l’emplacement du fichier sitemap XML.
    Exemple: Sitemap: https://www.example.com/sitemap.xml
    – Crawl-delay : Définit un délai entre les requêtes du robot pour éviter de surcharger le serveur. Exemple: Crawl-delay: 10

    Le récapitulatif :

    Le fichier robots.txt est un outil essentiel pour contrôler comment les moteurs de recherche interagissent avec votre site. Il vous permet de spécifier quelles parties du site peuvent être explorées et indexées, ce qui est particulièrement utile pour optimiser l’utilisation du crawl budget et pour protéger les pages sensibles. En comprenant et en utilisant efficacement les directives courantes de ce fichier, vous pouvez avoir un impact significatif sur la manière dont votre site est traité par les moteurs de recherche. Alors autant ne pas s’en priver.

    Utilisation des balises meta robots

    Exemples de directives courantes dans le fichier robots.txt

    Les balises meta robots sont des éléments HTML qui fournissent des instructions aux moteurs de recherche sur la manière de traiter une page web spécifique. Ces balises sont placées dans la section <head> du code HTML de la page. Les principales directives que vous pouvez utiliser sont : 

    – index : Cette directive indique aux moteurs de recherche que la page doit être indexée.
    – noindex : C’est l’opposé de “index”; elle indique aux moteurs de recherche de ne pas indexer la page.
    – follow : Cette directive indique aux moteurs de recherche de suivre les liens sur la page.
    – no-follow : Cette directive indique aux moteurs de recherche de ne pas suivre les liens sur la page.

    ⚠️ Attention : Il est important de noter que si vous ne spécifiez pas de balises meta robots, les moteurs de recherche supposeront que les directives sont “index, follow”, ce qui signifie qu’ils indexeront la page et suivront les liens. Autrement dit, si vous voulez un contrôle plus précis, il est plus que nécessaire d’utiliser ces balises !

    Comment utiliser ces balises pour contrôler l’indexation et le suivi des liens

    L’utilisation des balises meta robots peut être très utile pour contrôler l’indexation de votre site et le suivi des liens. Voici comment vous pouvez les utiliser :

    Pour des pages sensibles : Utilisez “noindex, nofollow” pour les pages que vous ne souhaitez pas voir apparaître dans les résultats de recherche, comme les pages de termes et conditions ou les pages de profil utilisateur.

    Pour des pages de contenu de haute qualité : Utilisez “index, follow” pour encourager les moteurs de recherche à indexer la page et à suivre les liens, ce qui peut aider à améliorer le classement de votre site.

    Pour des pages avec des liens externes non vérifiés : Utilisez “nofollow” pour indiquer aux moteurs de recherche de ne pas suivre les liens externes, ce qui peut être utile pour les sections de commentaires ou les forums.

    Pour des pages en cours de développement : Utilisez “noindex” pour éviter que les moteurs de recherche n’indexent des pages qui ne sont pas encore complètes.

    Notre conseil : Vous pouvez également utiliser les balises meta robots au niveau du lien individuel en utilisant l’attribut rel dans la balise <a>. Par exemple, <a href=”exemple.com” rel=”nofollow”>Lien</a> indiquera aux moteurs de recherche de ne pas suivre ce lien spécifique.

    Impact des données structurées sur le SEO

    Introduction aux données structurées et à leur utilité pour les moteurs de recherche

    Les données structurées sont des morceaux de code que vous pouvez ajouter à votre site web pour aider les moteurs de recherche à comprendre le contenu de la page. Elles sont souvent écrites en utilisant le format Schema.org et sont intégrées dans le code HTML de la page. Les moteurs de recherche utilisent ces données pour générer des résultats de recherche enrichis, également connus sous le nom de “rich snippets”, qui peuvent inclure des éléments comme des étoiles pour les avis, des prix pour les produits, ou des images pour les articles.

    Valeur ajoutée : L’utilisation de données structurées peut considérablement améliorer la visibilité de votre site dans les résultats de recherche. Non seulement elles rendent votre site plus attrayant dans les SERP, mais elles peuvent également améliorer le taux de clic (CTR), ce qui peut avoir un impact positif sur votre classement.

    Exemples de types de données structurées : FAQ, avis, recettes, etc.

    Il existe plusieurs types de données structurées que vous pouvez utiliser en fonction du contenu de votre site :

    FAQ : Si votre site contient une section de questions fréquemment posées, vous pouvez utiliser des données structurées pour que ces questions et réponses apparaissent directement dans les SERP.

    Avis : Si vous avez une boutique en ligne (Shopify, Prestashop…) ou un site de critiques, les données structurées peuvent être utilisées pour afficher les évaluations sous forme d’étoiles dans les résultats de recherche.

    Recettes : Pour les blogs de cuisine ou les sites de recettes, les données structurées peuvent afficher des éléments comme le temps de cuisson, les ingrédients et même des images directement dans les résultats de recherche.

    Événements : Si votre site promeut des événements, les données structurées peuvent afficher des informations comme la date, le lieu et la disponibilité des billets.

    Produits : Pour les sites de commerce électronique, les données structurées peuvent afficher des informations comme le prix, la disponibilité et les avis.

    Notre tips : Pour ceux qui sont nouveaux dans le monde des données structurées, des outils comme Google’s Structured Data Markup Helper peuvent vous guider dans le processus de création de ces balises. De plus, vous pouvez vérifier l’efficacité de vos données structurées en utilisant l’outil de test des données structurées de Google.

    Chapitre 2 terminé : Bravo !

    Étape 2 : Recherche de mots clés

    Chapitre 3 : Stratégies de recherche de mots clés

    Sélection de mots clés pertinents

    Identifications des mots clés liés à votre secteur d’activité

    La première étape dans toute stratégie de SEO est d’identifier les mots clés qui sont pertinents pour votre entreprise. Cela va au-delà de la simple liste de produits ou services que vous offrez. Vous devez également prendre en compte les problèmes que vos produits ou services résolvent, les questions que les clients pourraient avoir, et les termes connexes qui pourraient ne pas vous sauter aux yeux.

    Il faut trouver une certaine cohérence et un certain équilibre au moment où l’on choisit ses axes de communication pour sa présence en ligne.

    Une bonne méthode pour identifier ces mots clés est de parler directement à vos clients pour comprendre le langage qu’ils utilisent. Vous pouvez également analyser les forums, les sites de questions-réponses (Quora, Reddit), les groupes de discussion, les commentaires sur Youtube et les réseaux sociaux pour voir quels termes sont fréquemment utilisés.

    Exemple pour un e-commerce d’accessoires pour animaux : le mot clé “collier GPS chat” obtient environ 8,100 recherches mensuelles en France. Mais ne vous arrêtez pas là. Pensez à des variations ou des questions que les gens pourraient poser, comme “meilleur collier GPS pour chats en extérieur” ou “comment fonctionne un collier GPS pour chat”.

    Résultats illustration mots clés

    Capture d’écran Semrush des résultats obtenus pour “Collier GPS Chat”

    Utilisation d’outils de recherche de mots clés pour générer des idées

    Bien que des outils comme Google Keyword Planner, SEMrush, et Ahrefs soient utiles, ils ne devraient pas être votre seule source d’inspiration.

    Utilisez ces outils pour valider les idées que vous avez déjà et pour découvrir des aspects auxquels vous n’avez pas pensé. Par exemple, ces outils peuvent vous montrer des variations de mots clés que vous n’avez pas envisagées ou des questions fréquemment posées que vous pourriez utiliser pour créer du contenu. Naturellement, profitez-en pour vérifier le volume de recherche des mots clés trouvés.

    Le conseil d’Inbound Solution : Vous pouvez croiser vos données avec les données de vos concurrents. En effet, en effectuant un benchmark rapide (Copier-coller l’URL d’un concurrent dans Semrush) vous pourrez alors découvrir certaines opportunités !

    Reprenons maintenant l’exemple et trouvons un mot clé intéressant :

    Le mot clé “collier GPS chat sans abonnement” a environ 1,000 recherches mensuelles en France, mais avec des mots clés satellites, ce volume monte à environ 1,800. Cela pourrait être une niche intéressante à explorer.

    – Le volume de recherche est validé
    – L’intention d’achat est validé
    – La concurrence moins rude que sur des KW (keywords) plus “génériques” 

    Vous l’avez compris : Ne négligez pas les mots clés à longue traîne, qui sont des phrases plus longues et plus spécifiques souvent délaissées par les grandes entreprises. Ils ont généralement moins de volume de recherche, mais ils sont aussi moins compétitifs et plus faciles à prendre.

    Utilisation stratégique de mots clés dans le contenu

    Intégration naturelle de mots clés dans le contenu

    Au-delà de simplement insérer des mots-clés dans votre contenu, il est crucial de les intégrer de manière naturelle et contextuelle. Cela signifie que les mots-clés doivent s’insérer de manière fluide dans le texte, sans perturber la lecture ou le sens du contenu.

    Conseil Pratique : Utilisez des variations linguistiques et des synonymes pour éviter la monotonie et enrichir le contexte sémantique autour de votre mot-clé principal.

    Sur-optimisation du contenu

    Comme mentionné brièvement, le bourrage de mots-clés, ou “keyword stuffing” en anglais, est une pratique dépassée et pénalisée par les moteurs de recherche. Elle consiste à sur-utiliser un mot-clé dans une page dans le but de manipuler son classement. Elle fonctionnait encore dans les années 1990s et le début des années 2000s mais plus maintenant. Aujourd’hui, non seulement cette pratique est inefficace, mais elle peut aussi entraîner des pénalités de la part des moteurs de recherche.

    Remarque : Pour éviter le bourrage de mots-clés, concentrez-vous sur la qualité du contenu, pensez à vos lecteurs et assurez-vous que l’utilisation des mots-clés est proportionnelle à la longueur du texte. Une bonne règle de base est de viser une densité de mots-clés d’environ 1 à 2 %. Le plugin Yoast SEO sur Wordpress peut vous aider à trouver le bon équilibre.

    Mots clés courts vs mots clés longs

    On va insister un petit peu, mais il est vraiment important que vous compreniez cette notion SEO :

    La sélection de mots clés est souvent réduite à une chasse aux termes les plus recherchés, mais ça va bien plus loin que cela : il faut comprendre la différence entre les mots clés courts (head keywords) et les mots clés longs (long-tail keywords). Ces deux types de mots clés ont des rôles différents à jouer dans votre stratégie de SEO, et les comprendre peut vous donner un avantage compétitif.

    Différences entre les mots clés courts (head keywords) et les mots clés longs (long-tail keywords)

    Mots clés courts (Head Keywords) : Ce sont généralement des termes de un à trois mots qui ont un volume de recherche élevé mais sont également très compétitifs. Par exemple, “collier chat” est un mot clé court.

    Mots clés longs (Long-Tail Keywords) : Ce sont des phrases plus longues, souvent une question ou une expression de plus de trois mots. Ils ont généralement un volume de recherche plus faible, mais sont moins compétitifs. Par exemple, “meilleur collier GPS pour chat sans abonnement” est un mot clé long.

    Diversité des types de mots-Clés

    Au-delà de la longueur ou de la traîne des mots-clés, il existe plusieurs autres types qui jouent un rôle crucial dans le SEO. Voici quelques-uns des types les plus courants :

    Mots-Clés Génériques : Ce sont des termes très larges et souvent très compétitifs, comme “chaussures” ou “livres”.

    Mots-Clés de Marque : Ce sont des mots-clés qui incluent le nom d’une marque ou d’un produit spécifique, comme “Nike Air Max”.

    Mots-Clés Locaux : Ces mots-clés sont spécifiques à une localisation géographique, comme “restaurant italien à Paris”.

    Mots-Clés de Saison : Ce sont des termes qui gagnent en popularité pendant certaines périodes, comme “idées de cadeaux de Noël”.

    Mots-Clés LSI (Latent Semantic Indexing) : Ce sont des mots-clés qui sont étroitement liés au mot-clé principal, offrant ainsi un contexte aux moteurs de recherche. 

    Mots-Clés Informationnels : Ces mots-clés sont utilisés lorsque l’utilisateur recherche des informations, comme “comment faire des crêpes”.

    Mots-Clés Transactionnels : Ces termes sont utilisés lorsque l’intention de l’utilisateur est d’acheter, comme “acheter iPhone 12”. 

    Mots-Clés de Navigations : Utilisés lorsque l’utilisateur connaît la marque ou le site web et souhaite y accéder directement, comme “Facebook login”. 

    Remarque :

    Chaque type de mot-clé a son propre ensemble de meilleures pratiques en matière de SEO, et comprendre ces différentes catégories peut vous aider à affiner votre stratégie de contenu et de référencement. Par exemple, pour les mots-clés transactionnels, il peut être utile de se concentrer sur des appels à l’action forts et des pages de destination optimisées, tandis que pour les mots-clés informationnels, fournir un contenu de haute qualité et informatif peut être plus bénéfique.

    Avantages de cibler les deux types de mots clés

    Volume de Trafic : Les mots clés courts peuvent apporter un grand volume de trafic, mais ils sont souvent plus compétitifs.

    Qualité du Trafic : Les mots clés longs peuvent ne pas apporter autant de trafic, mais ils sont souvent plus ciblés, ce qui signifie que les visiteurs sont plus susceptibles de se convertir.

    Équilibre : En ciblant à la fois des mots clés courts et longs, vous pouvez obtenir un équilibre entre le volume et la qualité du trafic.

    Nos conseils :

    Analyse du CPC : Un coût par clic (CPC) élevé sur un mot-clé peut indiquer une forte concurrence. Utilisez des outils comme Google Ads pour obtenir ces informations.
    Examen de la SERP : L’apparence de la page de résultats du moteur de recherche (SERP) peut également vous donner des indices sur la concurrence. Par exemple, si la SERP est dominée par des sites Web d’autorité, il peut être difficile de se classer pour ce mot-clé.
    Diversification : Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Ciblez une variété de mots clés pour minimiser les risques et maximiser les opportunités.

    Utilisation de la concurrence pour élaborer une stratégie SEO

    Comprendre l’importance de l’analyse concurrentielle

    L’analyse concurrentielle n’est pas seulement une étape à faire une fois, au début de votre optimisation SEO. C’est une activité continue qui peut fournir des informations précieuses pour affiner votre stratégie au début et en cours de route. En étudiant vos concurrents, vous pouvez identifier des opportunités et des menaces, comprendre les tendances du marché, et même obtenir des idées pour votre futur contenu.

    Identification des principaux concurrents

    Avant de pouvoir analyser la concurrence, vous devez savoir qui ils sont. Utilisez des outils comme SEMrush, Ahrefs ou même une simple recherche Google pour identifier les sites Web qui se classent pour les mêmes mots-clés que vous ciblez. Jusque là, c’est plutôt simple.

    Analyse des mots-clés des concurrents

    Une fois que vous avez identifié vos principaux concurrents, examinez les mots-clés pour lesquels ils se positionnent. Cela peut vous donner des idées de nouveaux mots-clés à cibler ou vous montrer des niches que vous avez peut-être oubliées ou qui étaient passées à la trappe lors de vos recherches.

    ⚠️ Le conseil d’Inbound Solution : Faites attention aux mots-clés pour lesquels vos concurrents se classent mais pas vous. Cela pourrait être une opportunité pour vous de créer du contenu autour de ces termes et de gagner du trafic. Il y a toujours des opportunités à saisir.

    Évaluation de la qualité du contenu des concurrents

    L’analyse du contenu de vos concurrents peut vous donner des indications sur ce qui fonctionne dans votre niche. Examinez la longueur du contenu, la qualité, la fréquence de publication, et même les types de contenu (blog, vidéo, infographie, etc.).

    Note : Si vous trouvez que le contenu de vos concurrents est de faible qualité, c’est une occasion en or pour vous de créer un contenu supérieur et de surpasser leur classement. Par exemple, s’ils ont écrit un TOP 3, faites un TOP 5. C’est simple, mais ça marche.

    Analyse des Backlinks (de vos concurrents)

    Les backlinks sont un facteur de classement important. Utilisez des outils comme Ahrefs ou SEMrush pour examiner les backlinks de vos concurrents. Cela peut vous donner des idées de sites à partir desquels vous pourriez également obtenir des liens. 

    Faites attention à la qualité des backlinks : Un grand nombre de backlinks de faible qualité peut être un signe que votre concurrent utilise des techniques SEO discutables. (Vous pouvez regarder du côté de Majestic SEO les indicateurs de Trust et citation flow).

    Étude des métriques de performance

    Examinez les métriques comme le taux de rebond, le temps passé sur le site, et le taux de conversion. Ces données peuvent vous donner des indications sur l’expérience utilisateur sur les sites de vos concurrents, ce qui peut à son tour influencer leur classement.

    Planification stratégique

    Après avoir collecté toutes ces données, il est temps de les utiliser pour affiner votre propre stratégie. Vous allez peut-être découvrir que vous devez créer plus de contenu de type blog, ou peut-être que vous devez améliorer votre stratégie de backlinking.

    Nos conseils : Utilisez cette analyse pour créer un plan d’action avec des objectifs à court et à long terme. Cela vous aidera à rester concentré et à mesurer votre succès au fil du temps.

    Compréhension de la notion de ROI en SEO

    Qu’est-ce que le ROI en SEO ?

    Le retour sur investissement (ROI) en SEO est une métrique cruciale pour évaluer l’efficacité de votre stratégie de référencement. Il vous permet de mesurer les bénéfices générés par votre investissement en SEO, en termes de trafic, de conversions et, finalement, de chiffre d’affaires généré.

    Calcul du ROI en SEO avec une formule spécifique

    Pour calculer le ROI en SEO, une formule spécifique peut être utilisée :

    ROI = (Volume de recherche mensuel du mot clé principal + Volume de recherche des mots clés satellites) / 5 x Taux de conversion x Panier moyen

    Cette formule prend en compte le volume de recherche mensuel pour un mot clé donné, le volume de recherche des mots clés satellites (mots clés associés), et le taux de clic moyen pour les trois premiers résultats de la SERP Google (environ 20%, donc divisé par 5).

    Limites de cette Formule

    Bien que cette formule puisse donner une bonne estimation du ROI, elle a ses limites:

    Taux de Clic (CTR) : Le taux de clic moyen de 20% pour les trois premiers résultats est une estimation et peut varier en fonction du secteur, de la qualité du snippet, etc.

    Taux de Conversion : Ce taux peut varier en fonction de nombreux facteurs, y compris la qualité de la page de destination, l’expérience utilisateur, et plus encore.

    Panier Moyen : Le panier moyen peut également varier en fonction de la saison, des promotions, et d’autres facteurs.

    Exemple avec des crèmes de Soin

    Supposons que le volume de recherche mensuel pour le mot clé “crème de soin” soit de 10 000 et que le volume de recherche pour les mots clés satellites soit de 5 000. Le taux de conversion de votre site est de 2% et le panier moyen est de 50€.

    ROI = (10 000 (mot clé principal) + 5 000 (mots clés satellites)) / 5 x 0.02 (taux de conversion) x 50 (panier moyen)

    ROI = (15 000 / 5) x 0.02 x 50 = 3000 x 0.02 x 50 = 60 x 50 = 3000€/mois (Il faut déduire de cela le coût d’investissement)

    Nos Conseils :

    Validation des Données : Assurez-vous que les données que vous utilisez pour le calcul sont aussi précises que possible. Utilisez des outils de suivi et d’analyse pour obtenir des données fiables.

    Analyse Continue : Le ROI est une métrique dynamique qui doit être suivie régulièrement pour ajuster votre stratégie en conséquence.

    Chapitre 3 terminé : Bravo !

    Chapitre 4 : Groupes de mots clés et cocon/silo sémantique ( on passe à la création de contenu)

    Création de groupes de mots clés thématiques

    Regroupement de mots clés similaires en thèmes ou catégories

    La première étape dans la création de groupes de mots clés thématiques consiste à regrouper des mots clés similaires en thèmes ou catégories. Cela peut être fait en utilisant des outils de recherche de mots clés comme Neil Patel, SEMrush ou même des feuilles de calcul Excel pour une analyse plus manuelle. Le but est de regrouper des mots clés qui ont des intentions de recherche similaires ou qui sont pertinents pour un même sujet.

    Utilisation de ces groupes pour planifier et budgétiser le contenu

    Une fois que vous avez vos groupes de mots clés, vous pouvez les utiliser pour planifier votre stratégie de contenu. Par exemple, si vous avez un groupe de mots clés autour du “soin de la peau”, vous pouvez planifier une série de blogs, de vidéos, ou d’articles qui abordent différents aspects de ce thème.

    Nos Conseils: Utilisez un calendrier éditorial pour suivre et planifier la création de contenu basé sur ces groupes de mots clés. Cela vous aidera à rester organisé et à vous assurer que vous couvrez tous les aspects d’un sujet donné.

    Maillage du contenu en silo
    Maillage interne en silo

    Illustration réalisée par Inbound Solution

    Le maillage en silo est une technique de SEO qui consiste à structurer votre site Web de manière à ce que les pages sur des sujets similaires soient regroupées ensemble en “silos”. Cette structure aide les moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu de votre site et peut améliorer votre classement. Dans le contexte des groupes de mots clés, le maillage en silo peut être utilisé pour créer des liens internes entre des pages qui abordent des sujets similaires.

    Remarque: Le maillage en silo est particulièrement efficace lorsque vous avez un grand volume de contenu. Il permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre les relations entre différentes pages, ce qui peut améliorer votre visibilité en ligne.

    Utilisation de mots clés latents et connexes

    Exploitation de mots clés latents liés au sujet principal

    Les mots clés latents, souvent appelés “LSI” (Latent Semantic Indexing), sont des termes qui sont étroitement liés au sujet principal de votre contenu. Ils ne sont pas nécessairement synonymes, mais des mots qui apparaissent souvent dans le même contexte que votre mot clé principal. Par exemple, si votre mot clé principal est “café”, des mots clés latents pourraient être “arabica”, “expresso”, “moulin”, etc.

    Nos conseils: Utilisez des outils comme Google Keyword Planner ou même la recherche Google elle-même pour identifier des mots clés latents. Vous pouvez également utiliser des outils d’analyse de texte pour extraire des termes pertinents à partir de contenus existants sur le même sujet

    Comment les moteurs de recherche comprennent les relations entre mots clés

    Les moteurs de recherche utilisent des algorithmes complexes pour comprendre les relations entre différents mots clés. Ils analysent des milliards de pages et de documents pour comprendre comment certains termes sont liés entre eux. Par exemple, Google utilise des techniques de traitement du langage naturel et d’apprentissage automatique pour comprendre le contexte dans lequel les mots sont utilisés.

    Remarque: L’incorporation de mots clés latents et connexes dans votre contenu peut non seulement améliorer la pertinence de votre page, mais aussi augmenter sa visibilité pour une gamme plus large de termes de recherche. Cela est particulièrement utile pour les algorithmes de moteurs de recherche qui cherchent à comprendre le sujet global de la page plutôt que de se concentrer uniquement sur des mots clés spécifiques. Pour aller plus loin dans cette stratégie, des plateformes comme 1.fr peuvent vous aider à identifier des mots clés latents et connexes pertinents pour votre contenu. Comme vous pouvez le voir ci-dessous dans cette capture d’écran des résultats 1.fr, des mots et expressions vous sont suggérés pour améliorer la richesse sémantique de votre page.

    Exemple d'analyse 1.fr

    En comprenant et en appliquant ces concepts, vous pouvez créer un contenu plus riche et plus contextuel qui répond mieux aux critères des moteurs de recherche et, par conséquent, améliorer votre classement SEO.

    Alignement des mots clés avec le contenu

    Intégration naturelle de mots clés dans le contenu

    L’intégration naturelle de mots clés dans votre contenu est essentielle pour une stratégie SEO réussie. Les moteurs de recherche, en particulier Google, privilégient les contenus qui offrent une expérience utilisateur de qualité. Cela signifie que les mots clés doivent être intégrés de manière à ce qu’ils s’insèrent naturellement dans le texte, sans perturber la lecture.

    Le conseil simple à mettre en place : Utilisez les mots clés dans les titres, les sous-titres et le corps du texte, mais faites-le de manière à ce que l’intégration semble naturelle. Évitez de forcer l’utilisation des mots clés là où ils ne s’insèrent pas bien.

    Densité de mots clés

    Le bourrage de mots clés, ou “keyword stuffing”, est une pratique déconseillée qui consiste à surcharger un contenu avec des mots clés dans le but de manipuler le classement dans les moteurs de recherche. Cette technique est non seulement inefficace, mais elle peut aussi entraîner des pénalités de la part des moteurs de recherche.

    Bourrage de mots clés illustration

    Illustration réalisée par Inbound Solution

    Remarque: Les moteurs de recherche sont de plus en plus sophistiqués dans la détection de ces pratiques abusives. Utilisez des outils comme Yoast SEO ou 1.fr pour vous assurer que votre densité de mots clés reste à un % acceptable.

    Longueur et nombre de mots des contenus en fonction des thématiques abordées

    La longueur du contenu peut varier en fonction de la complexité du sujet abordé. Pour des sujets plus complexes ou des guides complets, un contenu plus long peut être plus approprié. À l’inverse, pour des sujets plus simples, un contenu plus court et concis peut suffire.

    En général, une page d’atterrissage classique pourrait avoir une longueur d’environ 1000 mots. Cela offre suffisamment d’espace pour présenter le produit ou le service, inclure des témoignages, répondre à des questions fréquemment posées et inclure des appels à l’action, tout en fournissant une valeur ajoutée au lecteur. Cependant, la longueur peut varier en fonction de l’industrie, du public cible et des objectifs spécifiques de la page.

    📍 Jérémy Lebourgeois, Directeur Commercial d’Inbound Solution : “Si vous n’avez aucune idée de la longueur que doit faire votre article vous pouvez vérifier la longueur des pages de votre concurrence. Vous trouverez bon nombre d’outils gratuits pour le faire, tapez Website Page Word Counter sur Google pour en trouver. Vous pouvez ensuite essayer de créer un contenu plus long que vos concurrents (mais toujours en apportant de la valeur).

    Utilisation de Synonymes et de Variantes

    Importance de la diversité des mots clés dans le contenu

    La diversité des mots clés est essentielle pour créer un contenu riche et complet. En se concentrant uniquement sur un ensemble restreint de mots clés, vous risquez de limiter la portée de votre contenu et de ne pas répondre à toutes les requêtes potentielles de votre audience. En intégrant une variété de termes liés à votre sujet, vous augmentez les chances que votre contenu soit découvert par un public plus large.

    Pensez à votre audience et à toutes les différentes manières dont elle pourrait rechercher le sujet que vous traitez. Cela vous aidera à identifier une gamme plus large de mots clés pertinents à intégrer dans votre contenu.

    Utilisation de synonymes et de variantes pour une meilleure couverture

    L’utilisation de synonymes et de variantes de vos mots clés principaux est une excellente manière d’élargir la portée de votre contenu sans tomber dans le piège du bourrage de mots clés. Les synonymes permettent d’atteindre des utilisateurs qui pourraient utiliser des termes différents pour rechercher le même sujet. De plus, cela aide les moteurs de recherche à comprendre le contexte de votre contenu, ce qui peut améliorer votre classement.

    Remarque: Les moteurs de recherche, en particulier Google, sont devenus très bons pour comprendre les synonymes et les relations sémantiques entre les mots. Par conséquent, l’intégration naturelle de variantes et de synonymes dans votre contenu peut améliorer sa pertinence et sa visibilité.

    En diversifiant les termes que vous utilisez dans votre contenu, vous pouvez non seulement améliorer votre SEO, mais aussi rendre votre contenu plus engageant et utile pour votre audience.

    Exploration de questions courantes (Requêtes en Question)

    Utilisation de synonymes et de variantes pour une meilleure couverture

    Les requêtes formulées sous forme de questions sont de plus en plus courantes, notamment avec l’essor des recherches vocales. Les utilisateurs se tournent vers les moteurs de recherche non seulement pour trouver des informations, mais aussi pour obtenir des réponses à leurs questions spécifiques. Identifier ces questions peut vous donner un avantage compétitif, car cela vous permet de cibler directement les besoins et les préoccupations de votre audience.

    Nos conseils: Utilisez des outils comme Answer The Public ou Also Asked pour découvrir les questions les plus courantes liées à votre domaine ou à votre industrie. De plus, surveillez les forums, les groupes de discussion et les sections de commentaires pour identifier les questions récurrentes de votre audience.

    Voici des exemples de questions courantes qui, lorsqu’elles sont correctement adressées, peuvent générer du chiffre d’affaires pour différentes industries :

    E-commerce (Mode):
    “Quelle est la meilleure marque de jeans pour les femmes ?”
    “Comment choisir la bonne taille de chaussures en ligne ?”

    Technologie et Électronique:
    “Quel est le meilleur smartphone à moins de 500€ en 2023 ?”
    “Comparatif des écouteurs sans fil haut de gamme : lesquels acheter ?”

    Beauté et Soins:
    “Quels sont les meilleurs sérums anti-âge recommandés par les dermatologues ?”
    “Comment choisir le bon fond de teint pour ma peau ?”

    Voyage et Tourisme:
    “Quelles sont les destinations tendance pour des vacances d’été ?”
    “Quels sont les hôtels les mieux notés à Paris ?”

    Alimentation et Cuisine:
    “Quels sont les meilleurs robots de cuisine en 2023 ?”
    “Comment faire un gâteau au chocolat moelleux ?” (suivi d’une recommandation de produits ou d’ustensiles spécifiques)

    Ces questions sont souvent posées par des consommateurs en phase de recherche ou de décision. En fournissant des réponses précises, détaillées et de qualité à ces questions, les entreprises peuvent non seulement attirer du trafic vers leur site, mais aussi convertir ces visiteurs en clients.

    Création de contenu pour répondre à ces questions

    Une fois que vous avez identifié les questions fréquemment posées par les utilisateurs, le prochain défi est de créer du contenu qui y répond de manière précise et utile. Cela peut se présenter sous la forme d’articles de blog, de vidéos, d’infographies ou d’autres formats de contenu.

    Utilisation de Mots Clés dans les Balises HTML

    Intégration de mots clés dans les balises de titre (Hn) et les balises de description

    L’intégration de mots clés dans les balises HTML est une étape cruciale pour optimiser le référencement de votre site web. Les balises de titre (H1, H2, H3, etc.) et les balises de description (méta descriptions) sont particulièrement importantes car elles sont prises en compte par les moteurs de recherche pour comprendre le contenu de votre page.

    Balises de Titre (Hn):

    Les balises de titre (H1, H2, H3, etc.) structurent votre contenu et aident les moteurs de recherche à comprendre l’importance relative des différentes sections de votre page. Le H1 est généralement réservé au titre principal de la page et doit contenir le mot clé principal. Les balises H2, H3, etc., sont utilisées pour les sous-titres et doivent également intégrer des mots clés pertinents, mais peuvent être plus spécifiques ou inclure des variantes.

    C’est la base du référencement : Ne négligez pas les balises de titre inférieures comme H4, H5, et H6. Bien qu’elles aient moins de poids en SEO, elles contribuent toujours à la structure et à la compréhensibilité de votre contenu.

    Balises de Description (Méta Descriptions):

    La méta description est un court résumé de la page qui apparaît sous le titre dans les résultats de recherche. Bien que Google ait déclaré que les méta descriptions n’ont pas d’impact direct sur le classement, une méta description bien rédigée peut augmenter le taux de clic (CTR), ce qui peut indirectement améliorer votre SEO.

    Remarque : Assurez-vous que votre méta description est attrayante et contient des mots clés pertinents. Cela incitera plus d’utilisateurs à cliquer sur votre lien plutôt que sur celui d’un concurrent.

    Voici une méta-description respectant la limite de caractères : 

    “Votre traiteur à Genève pour des événements inoubliables. Services haut de gamme pour mariages et entreprises. Réservez dès maintenant !”

    Chapitre 4 terminé : Bravo !

    Étape 3 : Optimisation On-Page

    Chapitre 5 : Optimisation des Titres et Méta-Descriptions

    Rédaction de Titres Optimisés pour le SEO

    Utilisation de mots clés pertinents et attractifs dans les titres

    Les titres de vos pages doivent être soigneusement réfléchis pour attirer à la fois les moteurs de recherche et les utilisateurs. Utilisez des mots clés pertinents qui correspondent à l’intention de recherche de votre audience cible. Par exemple, si vous êtes charpentier à Annecy, un titre comme “Charpentier Annecy” serait à la fois pertinent et attractif.

    Respect des directives de longueur et de lisibilité

    La longueur du titre doit être limitée à environ 60 caractères pour s’assurer qu’il s’affiche correctement dans les résultats de recherche. De plus, le titre doit être facile à lire et comprendre. Évitez l’utilisation excessive de jargon ou de termes techniques qui pourraient confondre les utilisateurs.

    Conseil pratique : Si vous utilisez WordPress, l’extension Yoast SEO peut grandement faciliter la gestion de vos titres SEO. Une fois l’extension installée, rendez-vous dans l’onglet “SEO” sous chaque page ou article pour personnaliser le titre SEO. Yoast SEO vous fournira également une prévisualisation en temps réel et des suggestions pour optimiser votre titre.

    Note : Google peut parfois tronquer les titres qui sont trop longs, ce qui peut affecter le taux de clic. Assurez-vous donc de respecter les directives de longueur pour maximiser votre visibilité.

    📍  “Si vous trouvez votre titre fade avec juste du texte et qu’il ne sort pas du lot par rapport à la concurrence, faites appel au copywriting : ajoutez un emoji, un pourcentage (exemple: 100%) ou un chiffre pour sortir du lot. Oui, le SEO et le copywriting sont compatibles, surtout pour attirer le regard de l’utilisateur vers votre site plutôt que celui de la concurrence.” Jérémy Lebourgeois, Directeur Commercial d’Inbound Solution

    Création de méta-descriptions attrayantes

    Importance des méta-descriptions pour le taux de clics

    Les méta-descriptions jouent un rôle crucial dans l’optimisation de votre taux de clics (CTR) depuis les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Bien que les méta-descriptions n’affectent pas directement le classement SEO, une méta-description bien rédigée peut inciter les utilisateurs à cliquer sur votre lien plutôt que sur celui d’un concurrent. Cela peut, à son tour, avoir un impact positif sur votre classement global.

    Rédaction de méta-descriptions concises et informatives

    Une bonne méta-description doit être concise, tout en fournissant suffisamment d’informations pour donner aux utilisateurs une idée claire de ce qu’ils trouveront en cliquant sur votre lien. Essayez de limiter la longueur à environ 155 caractères pour vous assurer que la méta-description s’affiche correctement dans les SERP.

    Commentaire: Si vous utilisez WordPress, l’extension Yoast SEO (oui, encore elle, on est fans de Yoast SEO chez Inbound Solution! 🙂 ), elle vous permet de personnaliser facilement vos méta-descriptions. Dans l’onglet “SEO” de chaque page ou article, vous trouverez une section dédiée à la méta-description où vous pourrez la saisir et obtenir une prévisualisation en temps réel.

    Note : Comme pour les titres, Google peut tronquer les méta-descriptions qui sont trop longues. Il est donc essentiel de respecter les directives de longueur pour maximiser l’impact de votre méta-description.

    Chapitre 5 terminé : Bravo !

    Chapitre 6 : Structuration des Données

    Utilisation de Balises HTML pour Hiérarchiser le Contenu

    Utilisation appropriée des balises H1, H2, H3 pour organiser le contenu

    Utilisation appropriée des balises H1, H2, H3 pour organiser le contenu. Nous avons déjà abordé la question des balises Hn un peu plus haut. Bien les maîtriser c’est s’assurer une bonne structure compréhensible pour les moteurs de recherche. 

    Création d’une structure logique et facile à suivre

    Une structure de contenu bien organisée facilite la navigation et la compréhension de la page pour les utilisateurs. Utilisez des listes à puces, des paragraphes courts, et des titres descriptifs pour rendre le contenu plus digeste.

    Conseil Pratique :

    -WordPress: Vous pouvez utiliser l’éditeur de blocs Gutenberg pour ajouter et modifier facilement les balises de titre.
    -Divi: Si vous utilisez Divi, en mode Visual Builder, vous pouvez facilement modifier le style des balises en cliquant sur le rouage de contenu (qui devient gris au survol) et en naviguant vers l’onglet “Style” pour ajuster les paramètres de texte.
    Elementor: Avec Elementor, vous pouvez glisser-déposer des widgets de titre et les personnaliser via le panneau latéral.

    Autres CMS: Pour ceux qui utilisent d’autres CMS comme Joomla ou Drupal, des extensions spécifiques sont également disponibles pour vous aider à mieux structurer votre contenu.

    Intégration de Balisage Schema.org

    Explication de Schema.org et de son rôle dans le marquage sémantique

    Schema.org est une initiative collaborative soutenue par des moteurs de recherche majeurs comme Google, Bing, Yahoo!, et Yandex. Son but est de créer un ensemble unifié de balises sémantiques que les webmasters peuvent utiliser pour marquer leurs pages de manière à ce que les moteurs de recherche comprennent le type de contenu présenté. En d’autres termes, il aide les moteurs de recherche à comprendre non seulement ce que dit votre contenu, mais aussi ce qu’il signifie.

    Le saviez-vous ? L’utilisation de Schema.org peut améliorer la visibilité de votre site dans les résultats de recherche en permettant aux moteurs de recherche de mieux comprendre votre contenu et de créer des extraits enrichis.

    Ajout de balises Schema pour améliorer les extraits enrichis

    Les extraits enrichis sont des informations supplémentaires qui apparaissent dans les résultats de recherche, comme les étoiles pour les avis, les prix pour les produits, etc. En utilisant le balisage Schema.org, vous pouvez indiquer aux moteurs de recherche quel type d’information extraire de votre site pour ces extraits enrichis.

    Conseil Pratique : Pour ajouter des balises Schema à votre site WordPress, vous pouvez utiliser des plugins comme “Schema Pro” ou “All In One Schema Rich Snippets”. Pour les autres CMS comme Joomla ou Drupal, des extensions spécifiques sont également disponibles.

    Chapitre 6 terminé : Bravo !

    Chapitre 7 Meilleures pratiques pour un contenu SEO efficace

    Création de contenu de haute qualité et pertinent

    Stratégies pour produire un contenu utile et informatif

    Produire un contenu de haute qualité est essentiel pour le succès de votre stratégie SEO. Cela implique de créer des articles, des vidéos, des infographies, etc., qui apportent une réelle valeur ajoutée à votre audience. Une bonne stratégie est de se concentrer sur les besoins et les questions de votre public cible et de fournir des solutions concrètes.

    Logiciels recommandés : Utilisez des outils comme BuzzSumo ou Google Trends pour identifier les sujets populaires dans votre domaine. Cela vous aidera à créer du contenu qui répond aux besoins actuels de votre audience.

    Éviter (bannir) le contenu dupliqué ou de faible qualité
    Contenu dupliqué

    Illustration réalisée par Inbound Solution

    Le contenu dupliqué ou de faible qualité peut nuire à votre classement sur les moteurs de recherche. Assurez-vous que chaque page de votre site apporte une valeur unique et est bien rédigée. Les moteurs de recherche, en particulier Google, pénalisent les sites qui proposent du contenu dupliqué ou de faible qualité. Utilisez des outils comme Copyscape pour vérifier l’unicité de votre contenu.

    📍“Si vous souhaitez trouver facilement, et gratuitement, le contenu dupliqué de votre site, je vous recommande Siteliner. C’est un outil gratuit où vous avez juste à coller l’URL de votre site pour qu’il identifie le % de contenu dupliqué sur votre site et quelles pages sont concernées. Ca vous permet de facilement le trouver et le modifier.” Jérémy Lebourgeois, Directeur Commercial d’Inbound Solution

    Cannibalisation SEO

     Vous ne le feriez pas dans la vraie vie, alors pourquoi le faire sur votre site ?

    La cannibalisation SEO est un phénomène qui se produit lorsque plusieurs pages de votre site web ciblent les mêmes mots-clés ou des mots-clés très similaires. Cette situation peut entraîner une confusion pour les moteurs de recherche, qui auront du mal à déterminer quelle page est la plus pertinente pour un mot-clé donné. En conséquence, cela peut diluer le « jus SEO » de vos pages et affecter négativement leur classement dans les résultats de recherche.

    Pourquoi c’est un problème à resoudre au plus vite ?

    3 raisons principales :

    Dilution de la pertinence : Si plusieurs pages ciblent le même mot-clé, elles se font concurrence entre elles, ce qui peut réduire leur pertinence aux yeux des moteurs de recherche.

    Partage des backlinks : Les backlinks qui pourraient être concentrés sur une seule page forte sont répartis entre plusieurs pages, réduisant ainsi leur efficacité.

    Expérience utilisateur : Cela peut également créer une mauvaise expérience pour l’utilisateur, qui pourrait se retrouver sur une page moins pertinente lorsqu’il recherche un mot-clé spécifique.

    • Comment l’éviter ? •

    Audit de vos URLs : Faites un audit complet de votre site pour identifier les pages qui ciblent les mêmes mots-clés.

    Fusion ou Redirection : Si plusieurs pages abordent le même sujet, envisagez de les fusionner en une seule page complète et de qualité, ou redirigez les pages moins pertinentes vers la page la plus forte.

    Révision de la stratégie de mots-clés : Révisez votre stratégie de mots-clés pour vous assurer que chaque page cible un ensemble unique et pertinent de mots-clés.

    Chapitre 7 terminé : Bravo !

    Chapitre 8 : Optimisation des images

    Compression et optimisation des images

    Réduction de la taille des images pour améliorer la vitesse de chargement

    L’un des facteurs les plus négligés mais au combien déterminant pour le SEO est la vitesse de chargement de votre site web. Les images volumineuses peuvent considérablement ralentir cette vitesse. Il est donc essentiel de réduire la taille des images sans compromettre leur qualité. Par exemple, une image de 2 Mo pourrait être réduite à 200 Ko sans perte significative de qualité, ce qui accélérerait le temps de chargement de la page.

    Utilisez des formats d’image plus légers comme JPEG pour les images complexes et PNG pour les images simples et les icônes. Les formats WebP et SVG sont également d’excellentes options pour des images de haute qualité mais de taille réduite. Essayez de maintenir la taille de l’image en dessous de 200 Ko pour un chargement plus rapide.

    Utilisation d’outils de compression d’images

    Il existe plusieurs outils en ligne et logiciels qui peuvent vous aider à compresser vos images sans perte de qualité. Des outils comme TinyPNG, ImageOptim, ou même des plugins WordPress comme Smush ou Converter For Media de Matt Plugins peuvent réduire automatiquement la taille des images lors du téléchargement.

    Remarque : Si vous utilisez WordPress, les plugins Smush et Converter For Media peuvent être installés directement depuis le tableau de bord et configuré pour compresser automatiquement les images lors de leur téléchargement. Pour les utilisateurs de Shopify, des applications comme Image Optimizer sont disponibles.

    Utilisation d’Attributs ALT des Images

    Importance des attributs ALT pour l’accessibilité et le SEO

    Les attributs ALT (texte alternatif) des images jouent un rôle crucial à la fois pour l’accessibilité et le SEO. Pour les utilisateurs ayant des limitations visuelles qui utilisent des lecteurs d’écran, le texte ALT fournit une description de l’image. De plus, en cas de problème de chargement de l’image, le texte ALT s’affiche à la place, offrant ainsi une meilleure expérience utilisateur. Du point de vue SEO, les moteurs de recherche utilisent ces attributs pour comprendre le contenu des images, ce qui peut contribuer à un meilleur classement dans les résultats de recherche, y compris sur Google Images.

    Le conseil d’Inbound Solution : Ne négligez pas les attributs ALT ! Ils sont un moyen simple mais efficace d’améliorer à la fois l’accessibilité et le SEO de votre site, et notamment le référencement de vos images sur Google Images. 

    Description concise et pertinente des images

    Lors de la rédaction de textes ALT, il est important de fournir une description concise mais informative de l’image. Le texte doit être assez court pour ne pas encombrer, mais assez descriptif pour être utile. Par exemple, au lieu de mettre “image1” ou “icône”, utilisez “logo de [Nom de la société]” ou “homme jouant au golf”.

    Utile : Si vous utilisez WordPress, vous pouvez facilement ajouter ou modifier les attributs ALT des images en allant dans la médiathèque de votre tableau de bord. Cliquez simplement sur l’image que vous souhaitez modifier, et vous trouverez un champ pour ajouter ou changer le texte ALT.

    Section Additionnelle : Référencement Local dans l’Optimisation On-Page

    Importance du Référencement Local

    Impact sur les entreprises locales et la visibilité géographique

    Le référencement local est crucial pour les entreprises qui offrent des services ou des produits dans une zone géographique spécifique. Par exemple, si vous êtes un plombier à Genève, optimiser votre site web pour le terme “Plombier Genève” peut grandement améliorer votre visibilité dans les résultats de recherche locaux. Cela est particulièrement utile pour les entreprises qui dépendent fortement de la clientèle locale.

    Intégration harmonieuse dans les stratégies d’optimisation on-page

    Le référencement local ne doit pas être une réflexion après coup. Il doit être intégré dans votre stratégie globale d’optimisation on-page. Cela inclut l’ajout de mots-clés locaux dans les titres, les méta-descriptions, et le contenu, ainsi que l’utilisation de balises Schema pour les données locales.

    Note : Pour les entreprises locales, il est essentiel de créer et d’optimiser sa fiche Google My Business. Cela améliore non seulement votre visibilité dans les résultats de recherche locaux, mais cela ajoute également une couche de crédibilité à votre entreprise. De plus, de nombreux utilisateurs utilisent Google Maps pour trouver un prestataire près de chez ou de leur lieu de travail. Sans une fiche Google My Business bien remplie, vous n’y apparaitrez pas !

    Optimisation de la fiche Google My Busines

    Création et revendication de la fiche Google My Business

    La création et la revendication de votre fiche Google My Business (GMB) sont les premières étapes cruciales pour établir une présence en ligne locale solide. Cette plateforme gratuite de Google permet aux entreprises d’apparaître dans les résultats de recherche locaux et sur Google Maps, ce qui est particulièrement important pour les entreprises qui servent une zone géographique spécifique.

    Pour créer et revendiquer votre fiche, rendez-vous sur le site de Google My Business et suivez les étapes guidées. Vous devrez vérifier votre entreprise, ce qui peut généralement être fait par téléphone, par courrier postal, ou par e-mail. Une fois vérifiée, vous pouvez accéder à une variété de fonctionnalités, y compris la publication de mises à jour, la réponse aux avis, et l’analyse de la manière dont les gens trouvent votre entreprise en ligne.

    Ajout d’informations locales pour améliorer la visibilité

    Après avoir revendiqué votre fiche, l’étape suivante est de la remplir avec des informations précises et détaillées. Cela inclut :

    1. Votre adresse complète, y compris le code postal et les points de repère à proximité.
    2. Votre numéro de téléphone et, si possible, un numéro secondaire.
    3. Vos heures d’ouverture, y compris les jours fériés et les heures spéciales.
    4. Des photos de haute qualité de votre entreprise, de vos produits ou services, et de votre équipe.
    5. Les services que vous proposez et les zones géographiques que vous desservez.
    6. Les modes de paiement acceptés.

    Utilisez des mots-clés pertinents dans la description de votre entreprise pour améliorer votre visibilité dans les recherches locales. Mettez régulièrement à jour votre fiche, notamment en répondant aux avis et en publiant des photos ou des offres spéciales. Utilisez la section “Questions et réponses” pour répondre aux questions courantes des clients et montrer votre expertise.

    Utilisation de mots clés géolocalisés

    Intégration de mots clés liés à la localité dans les titres, le contenu et les balises

    L’utilisation de mots-clés géolocalisés est une stratégie efficace pour améliorer votre visibilité dans les recherches locales. Ces mots-clés sont des termes de recherche qui incluent des noms de lieux spécifiques, tels que “Plombier à Genève” ou “Salon de coiffure à Paris”. Intégrez ces mots-clés dans les éléments suivants de votre site Web :

    -Titres de page (balises <title>)
    -En-têtes (balises H1, H2, H3, etc.)
    -Méta-descriptions
    -Contenu du corps de la page
    -Balises d’image ALT
    -URL

    Utilisez des outils de recherche de mots-clés pour identifier les termes géolocalisés les plus recherchés dans votre secteur.

    N’oubliez pas d’intégrer ces mots-clés de manière naturelle pour éviter le bourrage de mots-clés, ce qui peut entraîner des pénalités de la part des moteurs de recherche.

    Création de contenu local

    Création de contenu pertinent pour la localité et la communauté

    Le contenu local est un élément essentiel de toute stratégie de référencement local réussie (ça fait beaucoup de fois le mot “local” mais c’est important pour que vous compreniez de quoi on parle précisemment).
    Il s’agit de créer du contenu qui est non seulement pertinent pour votre secteur d’activité mais aussi pour la localité et la communauté que vous servez. Cela peut inclure des articles de blog sur des sujets locaux, des études de cas mettant en avant des clients locaux, ou même des guides sur les meilleures pratiques dans votre domaine, adaptés aux spécificités de votre région, département ou ville.

    Nos conseils :

    Faites des recherches sur les besoins et les intérêts de votre communauté locale. Utilisez ces informations pour créer du contenu qui répond à ces besoins.

    Collaborez avec d’autres entreprises locales ou des influenceurs pour augmenter la portée de votre contenu.

    Utilisation de sujets liés aux événements et attractions locaux

    Une autre façon de créer un contenu local pertinent est de se concentrer sur les événements et attractions locaux. Par exemple, si vous êtes un hôtel à Nice, vous pourriez créer du contenu autour du Carnaval de Nice ou d’autres événements locaux. Cela non seulement montre que vous êtes engagé dans la communauté, mais cela peut aussi vous aider à vous classer pour des termes de recherche liés à ces événements.

    Génération d’avis locaux

    Encouragement des avis clients locaux positifs

    Les avis locaux jouent un rôle crucial dans le référencement local. Ils contribuent non seulement à améliorer la visibilité de votre entreprise dans les résultats de recherche locaux, mais ils influencent également la décision d’achat des clients. Pour encourager les avis positifs, vous pouvez mettre en place des incitations, comme des remises ou des cadeaux, pour les clients qui laissent un avis. Assurez-vous de fournir un service exceptionnel pour maximiser les chances de recevoir des avis positifs.

    📍“Vous pouvez envoyer le lien de recommandation à vos clients, ils n’auront qu’à cliquer pour arriver dans une interface où ils écriront leur avis. Une alternative possible est d’utiliser un QR qu’ils n’auront qu’à scanner lorsqu’ils visitent votre boutique. Ce sont des stratégies qui fonctionnent pour accumuler les avis positifs sans être trop insistant auprès de vos clients.” Jérémy Lebourgeois, Directeur Commercial d’Inbound Solution

    Réponse aux avis et interaction avec la clientèle locale

    Répondre aux avis, qu’ils soient positifs ou négatifs, est essentiel pour maintenir une bonne réputation en ligne. Une réponse rapide et professionnelle à un avis négatif peut souvent transformer une expérience client médiocre en une expérience positive, ce qui peut à son tour influencer de futurs clients.

    Pour faciliter le processus de rédaction d’avis pour vos clients, vous pouvez créer un lien direct vers votre fiche Google My Business. Ce lien peut être partagé via des e-mails, des SMS ou même sur les réseaux sociaux pour encourager plus d’avis. En rendant le processus aussi simple que possible, vous augmentez les chances que les clients prennent le temps de laisser un avis !

    Il est important de noter que si une fiche Google My Business bien gérée peut être un atout majeur pour votre entreprise,

    Ne négligez pas cette fiche Google My Business, bien gérée elle peut être un atout majeur pour votre entreprise. Laissée à l’abandon, incomplète ou avec des avis négatifs non répondus, elle pourra sérieusement nuire à votre réputation en ligne et dissuader de futurs clients. Mettez donc votre fiche à jour régulièrement et répondez aux avis ! 

    Chapitre 8 terminé : Bravo !

    Une pause s’impose ? Prenez un petit break, vous êtes arrivé à 50% du guide !

    Étape 4 : Optimisation Technique

    Chapitre 9 : Performance du site

    Importance de la vitesse de chargement

    Impact de la vitesse sur l’expérience utilisateur et le classement

    La vitesse de chargement d’un site web est un facteur majeur pour l’expérience utilisateur et le classement SEO. Un site lent peut entraîner une augmentation du taux de rebond et une diminution du temps passé sur le site, ce qui peut avoir un impact négatif sur votre classement dans les moteurs de recherche. Google a également confirmé que la vitesse de chargement est un facteur de classement.

    Cependant, il est important de noter que la vitesse n’est qu’un des nombreux facteurs qui influencent le classement SEO. Contrairement à ce que certains “gourous” du SEO pourraient vous faire croire, l’impact de la vitesse de chargement sur le classement SEO est souvent moins significatif que d’autres facteurs comme les backlinks de qualité. Bien que la vitesse soit importante, elle ne devrait pas être la seule focalisation de votre stratégie SEO

    Outils pour mesurer et améliorer la vitesse de chargement

    Il existe plusieurs outils en ligne qui peuvent vous aider à mesurer la vitesse de chargement de votre site web. Parmi les plus populaires, on trouve Google PageSpeed Insights et GTmetrix.

    Un score de 90 ou plus sur Google PageSpeed Insights est généralement considéré comme excellent. Un score entre 50 et 89 est considéré comme moyen, tandis qu’un score en dessous de 50 est faible et nécessite une attention immédiate.

    Page Speed Insights Results

    Capture d’écran de PageSpeed Insights

    Utilisation de la Mise en Cache

    Explication des caches navigateur et serveur

    La mise en cache est une technique utilisée pour stocker des versions temporaires de fichiers afin de réduire le temps de chargement des pages web. Il existe deux types principaux de mise en cache : le cache navigateur et le cache serveur.

    Le cache navigateur stocke des fichiers localement sur l’ordinateur de l’utilisateur, ce qui permet de charger plus rapidement les pages lors de visites ultérieures. Le cache serveur, quant à lui, stocke des fichiers sur le serveur web, ce qui permet de réduire la charge sur le serveur et d’accélérer le temps de réponse.

    Mise en place de la mise en cache pour accélérer le chargement des pages

    La mise en cache peut être configurée à l’aide de diverses méthodes, y compris via le fichier .htaccess pour les serveurs Apache ou via des plugins si vous utilisez un CMS comme WordPress. L’objectif est de définir des règles qui indiquent au navigateur ou au serveur combien de temps un fichier particulier doit être stocké avant d’être rechargé. Cela peut considérablement accélérer le temps de chargement de votre site, surtout pour les visiteurs qui reviennent.

    Note : La mise en cache est un excellent moyen d’accélérer votre site, mais elle doit être utilisée judicieusement. Une mauvaise configuration peut entraîner des problèmes tels que l’affichage de versions obsolètes de votre site. Assurez-vous de tester soigneusement toute nouvelle configuration de mise en cache.

    Chapitre 9 terminé : Bravo !

    Chapitre 10 : Architecture et structure du site

    Création de plans de site XML

    Utilité des plans de site XML pour les moteurs de recherche

    Les plans de site XML jouent un rôle crucial dans le SEO en aidant les moteurs de recherche à comprendre la structure et la hiérarchie de votre site web. Ils agissent comme une carte routière pour les robots d’exploration, indiquant quelles pages sont importantes et comment elles sont liées entre elles. Cela facilite l’indéxation de votre site et peut améliorer la visibilité de vos pages dans les résultats de recherche.

    Soumission des plans de site aux
    outils Google Search Console et Bing Webmaster Tools

    Après avoir créé votre plan de site XML, il est essentiel de le soumettre à Google Search Console et à Bing Webmaster Tools. Ces plateformes fournissent des outils pour suivre l’indexation de votre site et identifier les éventuels problèmes. Pour soumettre votre plan de site à Google Search Console, rendez-vous dans la section “Sitemaps” et ajoutez l’URL de votre plan de site. Pour Bing, le processus est similaire et se fait via la section “Configurer mon site” puis “Sitemaps” dans Bing Webmaster Tools.

    Note : La soumission de votre plan de site à ces outils n’est pas une garantie d’indéxation, mais elle augmente les chances que vos pages soient découvertes et indexées plus rapidement.

    Utilisation de l’architecture en silo

    Explication de l’architecture en silo pour organiser le contenu (stratégie de maillage & Cocon sémantique)

    L’architecture en silo est une méthode d’organisation du contenu sur votre site web qui vise à améliorer la structure et la navigation, tout en optimisant le SEO. Cette technique consiste à regrouper des pages similaires ou thématiquement liées en “silos” pour créer une hiérarchie claire et logique. Le maillage interne entre ces pages est ensuite soigneusement planifié pour maximiser le transfert de la valeur SEO (ou “jus de lien”) entre elles. Cette structure en silo aide non seulement les utilisateurs à trouver plus facilement ce qu’ils cherchent, mais elle permet également aux moteurs de recherche de mieux comprendre la relation entre les différentes pages et sujets de votre site.

    L’inventeur du concept de cocon sémantique est Laurent Bourrelly, un consultant SEO français 🇫🇷. Ce concept a révolutionné la manière dont les professionnels du SEO abordent la structure d’un site web et le maillage interne. Le cocon sémantique est une évolution de l’architecture en silo, avec une attention particulière portée à la sémantique et à la manière dont les différents sujets et sous-thèmes sont interconnectés.

    Note: Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le cocon sémantique, il est fortement recommandé de consulter les travaux de Laurent Bourrelly. Ses ressources offrent une compréhension détaillée de la manière de mettre en œuvre cette stratégie de manière efficace.

    Création de catégories et de sous-catégories logiques

    Pour mettre en œuvre une architecture en silo efficace, il est crucial de créer des catégories et des sous-catégories logiques qui reflètent les thèmes principaux de votre site. Par exemple, si vous avez un site de commerce électronique vendant des vêtements, vous pourriez avoir des catégories principales comme “Hommes”, “Femmes”, et “Enfants”, et des sous-catégories comme “Chaussures”, “Vêtements d’extérieur”, et “Accessoires”. Chaque catégorie et sous-catégorie devrait ensuite contenir des pages ou des articles qui sont étroitement liés au sujet de cette catégorie.

    Nos conseils: Lors de la mise en place de votre architecture en silo, pensez à utiliser des outils de cartographie de site pour visualiser la structure. Cela vous aidera à identifier les opportunités de maillage interne et à éviter les erreurs courantes comme les liens brisés ou les boucles de redirection. Des plugins WordPress comme WP SEO Structured Data Schema peuvent vous aider à mettre en place une architecture en silo efficace.

    Optimisation pour la navigation mobile

    Importance d’une expérience mobile conviviale

    Avec l’augmentation constante de l’utilisation des smartphones pour accéder à Internet, il est devenu très important d’optimiser votre site web pour une expérience mobile agréable. Google a même adopté l’indexation mobile-first, ce qui signifie que la version mobile de votre site est celle qui sera principalement utilisée pour le classement dans les résultats de recherche.

    Un site qui n’est pas optimisé pour les mobiles peut entraîner une mauvaise expérience utilisateur, augmenter le taux de rebond et, en fin de compte, affecter négativement votre classement SEO.

    Utilisation de designs réactifs ou de pages mobiles dédiées

    Il existe deux approches principales pour optimiser un site pour les mobiles : le design réactif et les pages mobiles dédiées. Le design réactif ajuste automatiquement la mise en page en fonction de la taille de l’écran, ce qui permet une expérience utilisateur cohérente sur tous les appareils. Les pages mobiles dédiées, en revanche, sont des versions spécifiques du site conçues exclusivement pour les utilisateurs mobiles. Chaque approche a ses avantages et ses inconvénients, mais l’important est de choisir celle qui convient le mieux aux besoins de votre audience et de votre entreprise.

    Note: Google a un outil appelé “Test de compatibilité mobile” qui vous permet de vérifier si votre site est bien optimisé pour les appareils mobiles. Utilisez cet outil pour identifier les domaines qui nécessitent des améliorations.

    Conseil 1: Utilisation de l’AMP (Accelerated Mobile Pages)

    Si vous êtes déjà à l’aise avec les bases de l’optimisation mobile, vous pourriez envisager d’implémenter des pages mobiles accélérées (AMP). Ce sont des versions allégées de vos pages web qui se chargent presque instantanément sur les appareils mobiles. Google favorise souvent les pages AMP dans les carrousels de nouvelles et dans d’autres sections de la SERP mobile. Cependant, l’AMP peut être complexe à mettre en œuvre correctement et peut nécessiter des ajustements dans votre CMS ou votre code source.

    Conseil 2: Optimisation du TTFB (Time To First Byte) pour Mobile

    Le TTFB est le temps qu’il faut pour que le premier octet de la page soit reçu par le navigateur après avoir demandé une nouvelle page. Un TTFB plus rapide améliore non seulement l’expérience utilisateur mais est également un signal positif pour Google. Pour les utilisateurs expérimentés, plongez dans les détails du serveur, optimisez votre CDN, ou même envisagez d’utiliser des techniques de “edge computing” pour réduire le TTFB spécifiquement pour les utilisateurs mobiles.

    Ces conseils sont destinés à ceux qui ont déjà une bonne compréhension de l’optimisation mobile et cherchent à peaufiner leur stratégie.

    Chapitre 10 terminé : Bravo !

    Chapitre 11 : Accessibilité et Indexabilité

    Vérification de l’accessibilité du site

    Assurance que le site est accessible aux personnes handicapées

    L’accessibilité du site web est un aspect souvent négligé car cela demande un web developement plus poussé (et donc plus long à faire). Mais un site accessible est non seulement bénéfique pour les utilisateurs ayant des besoins spécifiques, mais il peut également avoir un impact positif sur votre classement dans les moteurs de recherche. Les moteurs de recherche, comme Google, favorisent les sites qui sont accessibles à tous les utilisateurs, y compris ceux qui ont des besoins spécifiques.

    Pour garantir que votre site est accessible, il est recommandé de suivre les directives du W3C (World Wide Web Consortium) sur l’accessibilité, connues sous le nom de WCAG (Web Content Accessibility Guidelines). Ces directives fournissent un ensemble de critères pour rendre le contenu web plus accessible aux personnes handicapées.

    Utilisation de directives et d’outils pour garantir l’accessibilité

    Il existe plusieurs outils en ligne qui peuvent vous aider à vérifier l’accessibilité de votre site. Des outils comme WAVE ou AXE peuvent scanner votre site et fournir des recommandations pour améliorer l’accessibilité. Ces outils vérifient des éléments tels que le contraste des couleurs, la taille du texte, et l’utilisation correcte des balises HTML pour l’accessibilité.

    Note : Pour les utilisateurs avancés, l’audit de l’accessibilité peut également être effectué manuellement en utilisant les outils de développement intégrés dans les navigateurs comme Chrome ou Firefox. Ces outils offrent des fonctionnalités plus avancées pour tester l’accessibilité, comme la simulation de diverses formes de handicap (par exemple, la cécité des couleurs) pour voir comment votre site se comporte.

    Utilisation du Fichier Robots.txt

    Compréhension de l’utilisation du fichier robots.txt

    Le fichier robots.txt est un fichier texte simple qui donne des instructions aux robots d’exploration des moteurs de recherche sur les pages qu’ils peuvent ou ne peuvent pas explorer et indexer. Ce fichier permet de contrôler l’accès des robots aux différentes parties de votre site web. Il est généralement placé à la racine du domaine et doit être accessible via l’URL https://votredomaine.com/robots.txt.

    Blocage des pages non essentielles pour l’exploration

    Il est important de bloquer les pages non essentielles ou sensibles via le fichier robots.txt pour économiser la bande passante et le budget d’exploration (crawling) alloué par les moteurs de recherche à votre site. Par exemple, les pages de connexion, les paniers d’achat, ou les sections privées du site n’ont généralement pas besoin d’être indexées. Vous pouvez utiliser des directives comme Disallow: /chemin/ pour empêcher les robots d’explorer certaines parties de votre site.

    ⚠️Attention : Soyez prudent lorsque vous modifiez le fichier robots.txt. Une mauvaise configuration peut entraîner le blocage de l’ensemble de votre site, ce qui aurait un impact négatif sur votre SEO. Il est recommandé de tester les modifications à l’aide d’outils comme le testeur de robots.txt dans Google Search Console avant de les appliquer en direct.

    Balises meta robots et nofollow

    Utilisation de balises meta robots pour contrôler l’indexation et le suivi

    Les balises meta robots sont des éléments HTML que vous pouvez ajouter à la tête de chaque page de votre site web pour donner des instructions aux moteurs de recherche sur la manière d’indexer cette page. Les directives les plus courantes sont index ou noindex, qui indiquent respectivement si la page doit être indexée ou non, et follow ou nofollow, qui indiquent si les liens sur la page doivent être suivis ou non. Par exemple, pour empêcher l’indexation d’une page spécifique, vous pouvez utiliser la balise <meta name=”robots” content=”noindex, follow”>.

    Mise en place de balises nofollow pour contrôler le passage du PageRank

    La balise nofollow est utilisée pour indiquer aux moteurs de recherche de ne pas suivre un lien spécifique, ce qui signifie que le PageRank (ou “jus de lien”) ne sera pas transmis à la page cible. Vous pouvez ajouter l’attribut rel=”nofollow” à un lien pour empêcher le passage du PageRank. Par exemple : <a href=”https://exemple.com” rel=”nofollow”>Lien</a>.

    Note : L’utilisation de balises nofollow est particulièrement utile lorsque vous liez à des sites web non fiables ou lorsque vous ne souhaitez pas partager le PageRank, comme dans le cas de liens publicitaires ou de commentaires de blog. Cependant, utilisez cette balise judicieusement, car un excès de liens nofollow peut rendre votre profil de liens suspect aux yeux des moteurs de recherche.

    Résolution des erreurs d’exploration

    Surveillance des rapports d’exploration pour détecter les erreurs

    La surveillance des rapports d’exploration est une étape cruciale pour maintenir la santé de votre site web. Des outils comme Google Search Console et Bing Webmaster Tools fournissent des rapports détaillés sur les erreurs d’exploration, les pages bloquées par le fichier robots.txt, et d’autres problèmes qui pourraient empêcher votre site d’être correctement indexé. Il est recommandé de vérifier ces rapports régulièrement pour identifier et résoudre rapidement les problèmes.

    Correction des problèmes d’exploration tels que les erreurs 404

    Les erreurs 404, ou “Page non trouvée”, sont parmi les problèmes d’exploration les plus courants. Ces erreurs se produisent lorsque le robot d’exploration tente d’accéder à une page qui n’existe pas ou qui a été supprimée. Il est important de corriger ces erreurs en redirigeant les URL obsolètes vers des pages pertinentes ou en supprimant les liens cassés. Des outils comme Screaming Frog SEO Spider peuvent vous aider à identifier ces erreurs sur votre site.

    Le Conseil d’Inbound Solution : Ne négligez pas les erreurs d’exploration, car elles peuvent avoir un impact très négatif sur votre classement dans les moteurs de recherche. Elles peuvent être comparée à un poids qui vous empêchera d’avancer. Une bonne pratique consiste à mettre en place des alertes dans votre outil de surveillance pour être informé dès qu’une nouvelle erreur est détectée.

    Chapitre 11 terminé : Bravo !

    Étape 5 : Stratégies de Backlinks

    Chapitre 12 : Création de Backlinks

    Techniques de création de liens naturels

    Création de contenu de qualité pour attirer des liens naturels
    Linkbaiting en SEO

    Illustration réalisée par Inbound Solution

    La création de contenu de haute qualité est la pierre angulaire de toute stratégie de d’obtention de liens naturels. Le contenu doit être informatif, utile, et unique pour attirer l’attention et encourager les autres sites web à créer des liens vers votre site. Et si possible, votre contenu doit être le plus “humain” possible. Les contenus rédigés via une intelligence artificielle a moins de valeur aux yeux des utilisateurs, de Google et des moteurs de recherche en général.

    Des articles de blog bien recherchés, des infographies, des vidéos, et même des podcasts peuvent servir de matériel pour attirer des backlinks naturels.

    Promotion du contenu auprès de la communauté en ligne

    Une fois que vous avez créé un contenu de qualité, la prochaine étape est de le promouvoir activement auprès de votre communauté en ligne. Utilisez les réseaux sociaux, les forums, et même les newsletters pour partager votre contenu. Vous pouvez également atteindre des influenceurs ou des sites web dans votre niche pour leur présenter votre contenu, ce qui peut entraîner des backlinks naturels.

    Conseil : Ne sous-estimez pas le pouvoir du networking en ligne. Établir des relations avec d’autres sites web ou blogs dans votre niche peut ouvrir des opportunités pour des échanges de liens ou des collaborations qui peuvent être bénéfiques pour votre profil de backlink.

    Les risques : Bien que le networking en ligne et les échanges de liens puissent être bénéfiques, il est primordial de faire attention à la notion de réciprocité dans les backlinks. Google peut pénaliser les sites qui participent à des schémas de liens artificiels, y compris les échanges de liens réciproques. Assurez-vous que tout échange de lien est pertinent et apporte de la valeur aux utilisateurs des deux sites. Évitez les échanges de liens qui n’ont pour seul but que de manipuler le classement dans les moteurs de recherche.

    Recherche de sources d’autorité

    Identification de sites web fiables et pertinents pour obtenir des backlinks

    L’un des aspects les plus important de la création de backlinks est de s’assurer que les liens proviennent de sources d’autorité. Un backlink provenant d’un site web fiable et pertinent peut avoir un impact significatif sur votre classement SEO. Pour cela, il est essentiel de faire des recherches approfondies pour identifier ces sites. Vous pouvez utiliser des critères comme le Domain Authority, le PageRank, et la pertinence du contenu pour évaluer la qualité d’un site.

    Utilisation d’outils pour trouver des opportunités de liens

    Il existe plusieurs outils SEO qui peuvent vous aider à trouver des opportunités de backlinks de qualité. Des plateformes comme Ahrefs, SEMrush, ou Moz proposent des fonctionnalités pour analyser les profils de liens de vos concurrents et découvrir où ils obtiennent leurs backlinks. Vous pouvez également utiliser ces outils pour suivre vos propres backlinks et évaluer leur qualité.

    Notre conseil : N’oubliez pas que tous les backlinks ne sont pas égaux. Visez des liens provenant de sites ayant un contenu de haute qualité, une bonne réputation et une pertinence par rapport à votre niche/thématique.

    Guest blogging et contributions

    Rédaction d’articles invités pour des sites pertinents

    Le guest blogging est une excellente stratégie pour obtenir des backlinks de qualité tout en établissant votre autorité dans votre domaine. L’idée est de rédiger un article de qualité pour un blog ou un site web qui est déjà bien établi et pertinent pour votre secteur. En échange, vous obtenez généralement un ou plusieurs backlinks vers votre site. Choisissez des sites qui ont une bonne réputation et un public engagé pour maximiser l’impact de votre travail.

    Établissement de relations avec les éditeurs pour des opportunités continues

    Le guest blogging n’est pas une stratégie à utiliser ponctuellement. Il est beaucoup plus efficace lorsqu’il est intégré dans une stratégie de création de liens à long terme. Établir des relations solides avec les éditeurs et les propriétaires de sites peut ouvrir la porte à des opportunités de backlinks continues. Une collaboration réussie peut même conduire à d’autres types de partenariats, comme des webinaires, des interviews, ou des échanges de contenu.

    Astuce : Lorsque vous approchez des sites pour des opportunités de guest blogging, assurez-vous de leur proposer des sujets qui apporteront une réelle valeur ajoutée à leur audience. Cela augmentera vos chances d’être accepté et de construire une relation durable avec ces éditeurs.

    Achat de backlinks et PBN

    L’efficacité de l’achat de backlinks et des PBN

    L’achat de backlinks et l’utilisation de réseaux de blogs privés (PBN) sont des stratégies qui peuvent apporter des résultats significatifs en termes de SEO. See U Better Annecy, également connu sous le nom d’Inbound Solution, est un exemple de réussite dans ce domaine. Nous disposons de 50 000 sites web, notre méthode fonctionne et a fortement amélioré le classement des sites de nos clients.

    Les risques et comment les atténuer

    Il est important de noter que toutes les pratiques d’achat de backlinks n’apporteront pas le bénéfice recherché. Le danger réside dans l’acquisition de backlinks de faible qualité qui peuvent entraîner des pénalités de la part des moteurs de recherche. Nous conseillons donc de faire appel à des fournisseurs réputés qui comprennent les nuances du SEO et qui peuvent fournir des backlinks de haute qualité. 

    Il existe différents “chapeaux” 🎩 en SEO :

    White Hat SEO : Ce sont des techniques 100% conformes aux directives des moteurs de recherche. Elles sont plus durables mais prennent plus de temps pour obtenir des résultats.

    Grey Hat SEO : Ces techniques sont dans une zone grise, ni complètement éthiques ni complètement mauvaises. Elles peuvent apporter des résultats rapides, mais avec un certain niveau de risque.

    Black Hat SEO : Ces techniques vont à l’encontre des directives des moteurs de recherche et sont risquées, pouvant entraîner des pénalités sévères. Vont rentrer dans cette catégorie tous les hacks, méthodes de growth hacking, etc. Si un prestataire SEO vous promet des résultats très (très) rapides, méfiez-vous.

    L’achat de backlinks et l’utilisation de PBN peuvent être considérés comme du Grey Hat ou du Black Hat SEO, selon la manière dont ils sont utilisés. Cependant, lorsque ces stratégies sont exécutées par des experts comme See U Better Annecy, les risques peuvent être minimisés tout en maximisant les avantages.

    Chapitre 12 terminé : Bravo !

    Chapitre 13 : Gestion des Backlinks

    Surveillance des backlinks existants

    Utilisation d’outils pour surveiller les backlinks entrants

    La gestion efficace de vos backlinks ne s’arrête pas à leur création. Surveillez régulièrement vos backlinks existants pour vous assurer qu’ils continuent d’apporter de la valeur à votre site. Des outils comme Ahrefs, SEMrush, ou Moz peuvent être utilisés pour suivre les backlinks qui pointent vers votre site. Ces outils fournissent des informations détaillées, telles que la qualité du domaine référent, le texte d’ancrage utilisé, et même la valeur SEO potentielle du backlink.

    Détection des liens nuisibles ou non pertinents

    Tous les backlinks ne sont pas bénéfiques pour votre SEO. Certains peuvent même être nuisibles, surtout s’ils proviennent de sites web de mauvaise qualité ou non pertinents pour votre niche. Les outils de surveillance des backlinks peuvent également aider à identifier ces liens potentiellement nuisibles. Une fois détectés, ces liens peuvent être désavoués à l’aide de Google Search Console pour minimiser leur impact négatif sur votre classement.

    📍“En effet, certains de vos concurrents peuvent être sans scrupules et plomber votre SEO avec des backlinks de mauvaise qualité provenant de domaines dont le pays n’a rien à voir avec votre activité. Nous l’avons expérimenté plusieurs fois, malheureusement, la seule chose que vous pouvez faire est de désavouer ces backlinks au fur et à mesure dans Search Console.” Jérémy Lebourgeois, Directeur Commercial d’Inbound Solution

    Il est également très important de prêter attention à la variation des ancres de vos backlinks. Utiliser une variété d’ancres textuelles (texte d’ancrage) peut rendre votre profil de backlink plus naturel et crédible aux yeux des moteurs de recherche. C’est particulièrement important si vous menez des campagnes de netlinking, car un profil d’ancres trop uniforme peut signaler une manipulation des liens, ce qui peut ensuite entraîner des pénalités, une baisse de trafic, etc.

    Note : Il est important de faire un audit régulier de vos backlinks, encore plus si vous avez recours à des techniques de Grey Hat ou Black Hat SEO. Cela vous permettra de rester en conformité avec les directives des moteurs de recherche et de maintenir une stratégie de backlinking efficace et sécurisée.

    D’autres outils fiables pour surveiller les backlinks incluent :

    Majestic SEO: Cet outil est spécialement conçu pour l’analyse des backlinks. Il offre une grande variété de données, y compris l’indice de confiance et l’indice de citation, qui peuvent vous aider à évaluer la qualité des liens entrants.

    Linkody : Celui-ci est plus axé sur la simplicité et l’efficacité. Il vous envoie des notifications lorsque vous gagnez ou perdez un backlink, ce qui est très utile pour le suivi en temps réel.

    CognitiveSEO : Cet outil offre une analyse complète des backlinks, y compris des informations sur le type de lien, la force du lien et l’impact potentiel sur votre SEO.

    BuzzSumo : Bien que principalement utilisé pour l’analyse de contenu, BuzzSumo a également une fonction de suivi des backlinks qui peut être utile pour une analyse rapide.

    Monitor Backlinks : Comme son nom l’indique, cet outil SEO est spécifiquement conçu pour surveiller vos backlinks. Il offre également des fonctionnalités pour comparer votre profil de backlinks à celui de vos concurrents.

    Note: Avant de choisir un outil, il est recommandé de profiter des périodes d’essai gratuites ou des versions démo pour évaluer si l’outil répond à vos besoins spécifiques en matière de suivi des backlinks. Ne vous engagez pas les yeux fermés.

    Désaveu de liens nuisibles

    Utilisation prudente du désaveu pour ne pas causer de problèmes

    Le désaveu de liens est une arme à double tranchant dans l’arsenal du SEO. Bien que ce soit un outil puissant pour éliminer les liens toxiques qui pourraient nuire à votre classement, une utilisation imprudente ou excessive peut également saboter votre profil de backlink. Voici quelques points à considérer :

    1. Analyse approfondie: Avant de procéder au désaveu, assurez-vous d’avoir effectué une analyse complète de votre profil de backlinks. Utilisez des outils fiables comme Ahrefs, SEMrush ou Google Search Console pour identifier les liens à risque.
    2. Contactez d’abord le propriétaire du Site: Avant de désavouer un lien, essayez de contacter le propriétaire du site pour demander le retrait du lien. Le désaveu devrait être votre dernier recours.
    3. Évitez les actions en Bloc: Ne désavouez pas en masse sans une analyse minutieuse. Chaque lien doit être examiné individuellement pour évaluer son impact potentiel sur votre SEO.
    4. Documentez vos Actions: Gardez une trace de tous les liens que vous avez désavoués et des raisons pour lesquelles vous l’avez fait. Cela pourrait être utile pour des audits SEO futurs ou en cas de changements dans les algorithmes de Google.
    5. Comprendre les conséquences: Le désaveu de liens peut entraîner une chute temporaire du classement. Soyez prêt à cette éventualité et ayez un plan pour compenser la perte de trafic.
    6. Réexamen périodique: Le monde du SEO est en constante évolution. Ce qui est considéré comme un “mauvais” lien aujourd’hui pourrait ne pas l’être demain. Réexaminez régulièrement votre liste de désaveu pour voir si des modifications sont nécessaires.

    Consultez un expert: Si vous n’êtes pas sûr de la démarche à suivre, il peut être judicieux de consulter un expert en SEO avant de désavouer un backlink. Une mauvaise décision peut avoir des répercussions à long terme sur votre visibilité en ligne.

    Réponse aux demandes de retrait de liens

    Des demandes peuvent provenir de propriétaires de sites qui ne souhaitent pas être associés à votre site web pour diverses raisons. Voici comment traiter ces demandes de manière professionnelle et efficace :

    Traitement des demandes de suppression de liens entrants
    1. Évaluation de la demande: Avant de prendre toute mesure, évaluez la légitimité de la demande. Est-elle fondée sur des raisons valables telles que des directives de Google non respectées, ou s’agit-il simplement d’une préférence personnelle du propriétaire du site ?
    2. Vérification de l’Identité: Assurez-vous que la demande provient bien du propriétaire du site ou d’une personne autorisée à agir en son nom. Cela évite les actions malveillantes de tiers.

    Documentation: Conservez tous les échanges de courriels ou autres communications relatives à la demande. Cela peut servir de preuve en cas de litige futur.

    Réponse appropriée en fonction de la situation
    1. Accord à la Demande: Si la demande est légitime et que le lien n’apporte pas de valeur à votre site, il peut être judicieux de supprimer le lien. Cela peut également aider à maintenir de bonnes relations avec d’autres propriétaires de sites.
    2. Refus de la Demande: Si le lien est bénéfique pour votre site et que la demande de retrait n’est pas fondée sur des raisons valables, vous pouvez choisir de ne pas supprimer le lien. Dans ce cas, une communication claire et respectueuse est cruciale.

    Négociation: Dans certains cas, un compromis peut être trouvé. Par exemple, si le propriétaire du site est préoccupé par un texte d’ancrage spécifique, une simple modification de celui-ci pourrait résoudre le problème.

    Chapitre 13 terminé : Bravo !

    Étape 6 : Suivi et Analyse

    Chapitre 14 : Outils d’Analyse SEO

    Utilisation de Google Analytics

    Configuration de Google Analytics pour suivre le trafic organique

    Google Analytics est un outil indispensable pour toute stratégie SEO. Il permet de suivre le trafic organique, les conversions, et le comportement des utilisateurs sur votre site. Pour commencer, vous devez configurer Google Analytics en ajoutant le code de suivi à votre site web. Une fois cela fait, vous pouvez configurer des objectifs spécifiques pour suivre les conversions et les interactions des utilisateurs.

    Depuis le 1er juillet 2023, Google Analytics 4 (GA4) est devenu la version obligatoire pour tous les utilisateurs de Google Analytics. Cette nouvelle version offre des fonctionnalités plus avancées pour suivre le trafic organique, les conversions, et le comportement des utilisateurs sur votre site. Pour commencer, vous devez configurer Google Analytics 4 en ajoutant le nouveau code de suivi à votre site web. Une fois que c’est fait, vous pouvez configurer des objectifs spécifiques pour suivre les conversions et les interactions des utilisateurs.

    Analyse des données de trafic, de conversion et de comportement des utilisateurs

    Analyse du Trafic Organique

    Le trafic organique représente les visiteurs qui arrivent sur votre site via des moteurs de recherche sans avoir cliqué sur une annonce payante. Dans Google Analytics 4, vous pouvez suivre ce trafic en allant dans “Acquisition” puis “Canaux”. Vous y verrez une répartition des sources de trafic, y compris le trafic organique.

    Conseil : Faites attention aux fluctuations du trafic organique. Une baisse soudaine pourrait indiquer une pénalité de Google ou un problème technique sur votre site.

    Analyse des Conversions

    Les conversions représentent les actions souhaitées que vous voulez que les visiteurs effectuent sur votre site, comme un achat, une inscription à une newsletter, ou le téléchargement d’un livre blanc. Dans GA4, vous pouvez configurer des “Événements” pour suivre ces actions.

    Exemple : Si vous avez une boutique en ligne, vous pouvez configurer un événement pour suivre chaque fois qu’un utilisateur ajoute un produit au panier.

    Conseil : Utilisez le suivi des conversions pour identifier les pages qui convertissent le mieux et concentrez vos efforts SEO sur ces pages.

    Analyse du Comportement des Utilisateurs

    Comprendre comment les utilisateurs naviguent sur votre site peut vous donner des indications précieuses sur les éléments à optimiser. GA4 offre des fonctionnalités comme le “Cheminement” qui vous permet de voir comment les utilisateurs se déplacent à travers votre site.

    Exemple : Si vous constatez que les utilisateurs quittent une page de produit sans effectuer d’achat, cela pourrait indiquer un problème avec la page, comme un temps de chargement lent ou un manque d’informations.

    Note Importante : L’analyse des données ne doit pas être une action ponctuelle mais un processus continu. Les tendances du marché, les algorithmes de moteurs de recherche et le comportement des utilisateurs changent constamment, et votre stratégie SEO doit s’adapter en conséquence.

    Exploitation de Google Search Console

    Utilisation de Search Console pour surveiller la santé du site

    Google Search Console est un autre outil essentiel pour toute personne sérieuse au sujet du SEO. Il fournit des informations directement depuis Google sur la manière dont le moteur de recherche voit votre site. Voici comment vous pouvez l’utiliser pour surveiller la santé de votre site et résoudre les problèmes potentiels.

    Erreurs d’exploration et des données d’indexation

    Search Console vous alerte également sur les problèmes d’exploration et d’indexation qui pourraient affecter la performance de votre site. Cela inclut les erreurs 404, les problèmes de contenu dupliqué, et les problèmes de balises meta.

    Exemple : Si Google ne peut pas explorer une page en raison d’un fichier robots.txt mal configuré, vous recevrez une alerte. Vous pouvez ensuite corriger le fichier robots.txt et demander à Google de réexplorer la page.

    Conseil : Faites des vérifications régulières dans l’onglet “Couverture” pour vous assurer que toutes les pages importantes sont bien indexées et sans erreurs. Si vous trouvez des erreurs, corrigez-les rapidement pour éviter tout impact négatif sur votre classement.

    Note Importante : Ne négligez pas les alertes de Google Search Console. Elles sont là pour vous aider à identifier les problèmes avant qu’ils n’affectent votre classement dans les résultats de recherche. Une surveillance proactive et une action rapide en cas de problème peuvent faire toute la différence dans l’efficacité de votre stratégie.

    Pénalités manuelles dans Google Search Console

    Les pénalités manuelles sont des sanctions appliquées par Google lorsque votre site enfreint les directives de qualité érigées et rendues publiques par Google. Bien que rares, elles peuvent avoir un impact dévastateur sur le classement de votre site dans les résultats de recherche et ce, pour presque toute la durée de vie du site web. Vous serez informé de toute pénalité manuelle via Google Search Console, et il est crucial de prendre des mesures immédiates pour résoudre le problème.

    Exemple : Si votre site a été impliqué dans des pratiques de création de liens artificiels ou trompeurs, vous pourriez recevoir une pénalité manuelle. Cette pénalité peut affecter une page spécifique, plusieurs pages, ou l’ensemble du site.

    Conseil : Si vous recevez une notification de pénalité manuelle, la première étape est de comprendre la nature de la violation. Google fournit généralement des détails sur ce qui a déclenché la pénalité. Une fois que vous avez identifié le problème, travaillez à le corriger le plus rapidement possible. Cela peut impliquer la suppression de liens artificiels, la correction de contenu dupliqué, ou d’autres mesures correctives. Après avoir apporté les corrections nécessaires, vous pouvez soumettre une demande de réexamen via Google Search Console. Fournissez des détails précis sur les mesures que vous avez prises pour corriger le problème. Le temps de réponse de Google peut varier, mais une fois que la pénalité est levée, il peut encore falloir du temps pour que votre site récupère son classement précédent.

    Autres outils d’analyse de tiers

    Présentation d’autres outils d’analyse SEO tels que SEMrush, Moz, Ahrefs, etc.

    SEMrush
    Avantages :

    1. Analyse concurrentielle: SEMrush excelle dans l’identification des stratégies de mots-clés de vos concurrents.
    2. Suivi SERP: Il offre un suivi de positionnement en temps réel pour des centaines de mots-clés.
    3. Audit de Site: Un outil intégré pour identifier les problèmes techniques de votre site.

    Limitations :

    1. Coût: Le prix peut être prohibitif pour les petites entreprises.
    2. Courbe d’Apprentissage: Avec tant de fonctionnalités, il peut être difficile à maîtriser.
    3. Conseil Expert : Utilisez la fonctionnalité “Gap Analysis” pour identifier les mots-clés pour lesquels vos concurrents se classent mais pas vous. Cela peut révéler des opportunités inexploitées.

    Moz
    Avantages :

    1. Domain Authority (DA): Une métrique propriétaire qui est largement respectée dans l’industrie.
    2. MozBar: Une extension de navigateur qui fournit des métriques SEO instantanées.
    3. Ressources Éducatives: Excellentes pour les débutants.

    Limitations :

    1. Prix: Encore une fois, le coût peut être un obstacle.
    2. Fonctionnalités limitées: Moins de fonctionnalités par rapport à SEMrush ou Ahrefs.

    Notre astuce : utilisez Moz pour des audits réguliers de votre profil de backlink et surveillez votre DA comme une métrique de performance à long terme.

     

    Ahrefs
    Avantages :

    1. Analyse de Backlink: Considéré comme le meilleur outil pour cette fonction.
    2. Keyword Explorer: Fournit des données détaillées sur les mots-clés, y compris la difficulté et le volume.
    3. Alertes: Recevez des alertes pour les nouveaux backlinks, les mentions de marque, et les nouveaux mots-clés classés.

    Limitations :

    1. Prix: Peut être coûteux pour certains.
    2. Absence de Métriques Propriétaires: Contrairement à Moz’s DA, Ahrefs n’a pas de métrique propriétaire largement reconnue.

    En résumé : Utilisez l’outil “Content Explorer” pour trouver les articles les plus partagés dans votre niche. Cela peut vous donner des idées pour du contenu viral.

    Chapitre 14 terminé : Bravo !

    Vous tenez le bon bout ! Vous avez déjà lu 3/4 du guide, plus qu’un petit effort !

    Chapitre 15 : Mesure des performances SEO

    Suivi des classements de mots clés

    Utilisation d’outils pour suivre les classements de mots clés au fil du temps

    Le suivi des classements de mots clés est une étape cruciale pour mesurer l’efficacité de votre stratégie SEO. Cela vous permet de comprendre comment vos efforts se traduisent en visibilité sur les moteurs de recherche.

    Pour un suivi efficace et précis des classements de mots clés, l’outil que nous recommandons est Monitorank. Cet outil offre des fonctionnalités robustes comme le suivi géolocalisé, l’analyse des SERP, et des rapports personnalisables. Il peut également intégrer des données provenant de Google Analytics pour une vue plus complète de votre performance.

    Analyse des fluctuations et ajustements en conséquence

    Les classements de mots clés peuvent fluctuer pour diverses raisons, y compris les mises à jour d’algorithme et les changements dans les stratégies de vos concurrents. Au lieu de paniquer, utilisez ces fluctuations comme une opportunité pour analyser et ajuster votre stratégie. Monitorank peut vous aider à identifier les pages qui ont perdu du trafic et à examiner les backlinks, le contenu, et les métriques d’engagement pour ces pages.

    Notre méthodologie : Configurez des alertes automatisées dans Monitorank pour être informé des changements significatifs dans les classements de vos mots clés. Cela vous permettra de réagir rapidement et de prendre des mesures correctives avant que le problème ne s’aggrave.

    La fluctuation des positions de mots clés dans les résultats de recherche est un phénomène normal en SEO. Ces variations peuvent être dues à plusieurs facteurs, tels que :

    Mises à jour d’Algorithme: Google et d’autres moteurs de recherche mettent régulièrement à jour leurs algorithmes, ce qui peut affecter les classements.

    Concurrence: De nouveaux contenus ou des optimisations effectuées par vos concurrents peuvent également influencer les positions.

    Saisonnalité: Certains mots clés peuvent être affectés par des événements saisonniers ou des tendances du marché.

    Changements sur le Site: Toute modification de contenu, de structure ou de backlinks peut entraîner des fluctuations.

    Facteurs Externes: Des événements comme des pénalités manuelles ou des problèmes techniques peuvent également avoir un impact.

    Analyse du trafic organique

    Compréhension des sources de trafic organique

    Il est essentiel de comprendre d’où provient votre trafic organique. Cela peut inclure des moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo, mais aussi des plateformes sociales comme Youtube qui est le deuxième moteur de recherche mondial, Quora, etc. où votre contenu pourrait être partagé de manière organique. Des outils comme Google Analytics vous permettent de segmenter votre trafic par source, ce qui peut vous aider à identifier les canaux les plus efficaces.

    Évaluation des tendances de trafic et de la qualité du trafic

    Observer les tendances de trafic sur une période donnée peut vous fournir des informations précieuses. Par exemple, une augmentation soudaine du trafic peut indiquer que votre contenu a été bien reçu ou qu’une de vos pages a gagné en visibilité. À l’inverse, une baisse peut signaler un problème technique ou une pénalité

    Qualité du trafic

    Tout trafic n’est pas bon à prendre. Par exemple, si les visiteurs arrivent sur votre site puis le quittent immédiatemment car ce n’est pas ce qu’ils recherchaient. Ce sera négatif pour vous. Il est important de mesurer non seulement le volume de trafic mais aussi sa qualité. Des indicateurs comme le taux de rebond, le temps passé sur le site et le taux de conversion peuvent vous aider à évaluer la qualité du trafic. Un trafic de haute qualité est généralement plus engagé, passe plus de temps sur votre site et convertit mieux.

    L’astuce: Utilisez des segments avancés dans Google Analytics pour isoler différents types de trafic organique. Cela vous permettra de mieux comprendre le comportement des utilisateurs en fonction de la source du trafic, ce qui peut être inestimable pour l’optimisation future.

    En somme, l’analyse du trafic organique ne se limite pas à suivre les chiffres. Elle implique une évaluation approfondie qui prend en compte la source, les tendances et la qualité du trafic pour vous fournir un tableau complet de votre performance SEO.

    Évaluation des conversions et objectifs

    Suivi des conversions et des objectifs liés au SEO

    Le suivi des conversions est une étape cruciale pour mesurer le retour sur investissement de votre stratégie SEO. Les conversions peuvent varier en fonction de votre modèle d’affaires : cela peut être un achat pour un site e-commerce, un abonnement à une newsletter, ou même le téléchargement d’un ebook. Analytics permet de configurer des objectifs spécifiques pour suivre ces conversions. Vous pouvez également attribuer une valeur monétaire à chaque conversion pour mieux comprendre l’impact financier de votre SEO.

    Mesure de la contribution du SEO aux résultats commerciaux

    Le SEO n’est pas seulement une question de trafic ou de classement. Non, non, non.
    Il s’agit finalement de contribuer aux objectifs commerciaux de votre entreprise. Pour évaluer cette contribution, vous pouvez utiliser des métriques comme le coût par acquisition (CPA), le retour sur investissement (ROI), ou même le lifetime value (LTV) du client. Ces indicateurs vous aideront à comprendre dans quelle mesure le SEO contribue à la rentabilité de votre entreprise.

    Conseil d’Expert: Utilisez des modèles d’attribution pour comprendre le rôle du SEO dans le parcours client. Par exemple, le SEO peut souvent être le premier point de contact, mais la conversion peut se faire via un autre canal comme le PPC ou l’emailing. Comprendre cette dynamique vous permettra d’attribuer correctement la valeur aux différents canaux et d’optimiser votre stratégie globale.

    Benchmark concurrentiel

    Analyse des performances SEO de la concurrence

    L’analyse concurrentielle est une composante essentielle de toute stratégie SEO réussie. Elle vous permet de comprendre où vous vous situez par rapport à vos concurrents en termes de classement, de trafic organique, et de qualité des backlinks

    Dans Semrush, il vous suffit de copier-coller l’URL en question pour commencer à l’étudier. C’est vraiment très simple.

    Identification des opportunités et des domaines à améliorer

    Après avoir analysé vos concurrents, l’étape suivante consiste à identifier les opportunités et les aspects sur lesquels vous pouvez vous améliorer. Si vous découvrez que vos concurrents se classent sur des mots-clés que vous n’aviez pas envisagés, ou qu’ils utilisent des techniques de maillage interne plus efficaces. À vous de faire le nécessaire pour les rattraper.

    Mais ne vous contentez pas de suivre les tactiques de vos concurrents : cherchez à les surpasser. Par exemple, si vous découvrez que votre concurrent a un contenu de haute qualité, aspirez à créer un contenu encore meilleur. Si leurs backlinks proviennent de sites de haute autorité, visez les mêmes sites ou d’autres encore plus prestigieux. Plus = Plus, comme dirait une Youtubeuse célèbre.

    Utilisation de tableaux de bord et de rapports

    Création de tableaux de bord personnalisés pour suivre les métriques clés

    Les tableaux de bord personnalisés sont des outils précieux pour suivre les métriques clés de votre stratégie SEO. Des plateformes comme Google Analytics, Google Data Studio, ou même des solutions tierces comme Excel, peuvent vous aider à créer des tableaux de bord adaptés à vos besoins.

    Génération de rapports pour mesurer l’efficacité des efforts SEO

    Les rapports SEO sont essentiels pour évaluer l’efficacité de vos efforts. Ces rapports peuvent être générés périodiquement (hebdomadaire, mensuel, trimestriel) et peuvent inclure des analyses détaillées sur divers aspects comme les changements dans les classements, les performances des pages, ou l’efficacité des backlinks acquis.

    Utilisez des API pour gagner du temps. De nombreux outils SEO permettent de programmer des rapports qui sont envoyés directement à votre boîte de réception à des intervalles réguliers. Cela vous permet de rester à jour sans avoir à compiler manuellement les données. Voici un exemple de ce à quoi pourrait ressembler un tableau de bord SEO :

    Section 1: Vue d’Ensemble du Trafic
    – Trafic organique total
    – Trafic par page
    – Trafic par région géographique
    – Trafic mobile vs desktop

    Section 2: Classement des Mots-Clés
    Classement des mots-clés cibles
    Classement des mots-clés par page
    Classement des mots-clés par région

    Section 3: Conversions et Objectifs
    Taux de conversion global
    Conversions par source de trafic
    Valeur par visiteur
    Objectifs atteints (ex : téléchargements, inscriptions à la newsletter, etc.)

    Section 4: Performances des Backlinks
    Nombre total de backlinks
    Backlinks de haute qualité vs backlinks de faible qualité
    Nouveaux backlinks acquis
    Perte de backlinks

    Section 5: Erreurs et Problèmes Techniques
    Erreurs 404
    Temps de chargement des pages
    Problèmes d’indexation
    Pénalités manuelles, le cas échéant

    Section 6: Benchmark Concurrentiel
    Classement des mots-clés des concurrents
    Backlinks des concurrents
    Trafic estimé des concurrents

    Chapitre 15 terminé : Bravo !

    Étape 7 (complémentaire) : Stratégies de Contenu et Marketing de Contenu

    Chapitre 16 : Stratégies de contenu et marketing de contenu

    Création de contenu engageant

    Techniques pour produire du contenu informatif, divertissant ou éducatif

    La création de contenu engageant est une composante cruciale de toute stratégie SEO réussie. Le contenu doit être non seulement optimisé pour les moteurs de recherche, mais encore plus pour les utilisateurs. Pour ce faire, il est essentiel de produire du contenu qui soit informatif, divertissant, ou éducatif. Vous pouvez utiliser des formats variés comme des articles de blog, des vidéos, des infographies, ou même des podcasts.

    Produire du contenu de qualité est une tâche exigeante, surtout si vous devez le faire régulièrement. Dans ce contexte, la sous-traitance à des copywriters ou des rédacteurs SEO spécialisés peut être une excellente option. Ces professionnels ont l’expertise nécessaire pour créer du contenu qui non seulement répond aux critères de SEO, mais qui est également pertinent et engageant pour votre audience.

    Avantages de la Sous-Traitance:

    Expertise Thématique : Un rédacteur spécialisé dans votre domaine d’activité ou dans la thématique de votre contenu aura une meilleure compréhension des sujets à aborder. Cela peut ajouter une couche de crédibilité et d’authenticité à votre contenu.

    Gain de Temps : La création de contenu peut être chronophage. En sous-traitant, vous pouvez vous concentrer sur d’autres aspects de votre entreprise tout en ayant du contenu de qualité.

    Optimisation SEO : Un bon rédacteur SEO saura comment intégrer naturellement des mots-clés, utiliser des balises appropriées et structurer le contenu de manière à favoriser un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

    Utilisation d’histoires, de visuels et d’exemples pour captiver l’audience

    Histoires : Racontez des histoires qui résonnent avec votre audience. Le storytelling ça marche toujours !

    Par exemple, si vous êtes une entreprise de plomberie à Genève, vous pourriez partager des études de cas de clients satisfaits, de comment vous avez résolu le problème, etc.

    Visuels: Utilisez des images, des vidéos en bonne qualité ou des infographies pour compléter votre contenu. Assurez-vous que ces éléments sont optimisés pour le web en termes de taille et de format (pensez aux formats SVG et WebP). Donnez des exemples réels pour appuyer vos points. Si vous parlez de SEO, vous pourriez montrer comment certaines de vos stratégies ont conduit à un ROI élevé.

    Diffusion et promotion du contenu

    Optimisation des médias sociaux (SMO)

    Optimisation du Profil : Assurez-vous que votre profil sur chaque plateforme est complet, professionnel et cohérent avec votre marque. Utilisez des images de haute qualité et une bio qui explique clairement ce que vous faites.

    Contenu de Qualité : Publiez du contenu qui est non seulement pertinent pour votre audience mais aussi engageant. Un bon contenu est un contenu qui leur donne envie de le partager.

    Interaction et Engagement : Encouragez l’interaction en posant des questions, en lançant des sondages ou en organisant des concours. Répondez toujours aux commentaires et aux messages pour maintenir un haut niveau d’engagement.

    Utilisation de Hashtags : Utilisez des hashtags pertinents pour augmenter la portée de vos publications. Mais n’en abusez pas; un ou deux hashtags pertinents sont souvent suffisants.

    Analyse et Suivi : Utilisez des outils d’analyse comme Google Analytics et des outils spécifiques aux médias sociaux pour suivre l’efficacité de votre stratégie SMO. Regardez des métriques comme le taux d’engagement, le nombre de partages, et le trafic généré vers votre site web.

    Publicités Sociales : Pour une portée encore plus grande, envisagez d’utiliser des publicités payantes sur des plateformes comme Facebook, Instagram, et LinkedIn. Vous pouvez cibler très précisément votre audience en fonction de divers critères démographiques et comportementaux.

    Conseils : Ne considérez pas la SMO comme une activité isolée, mais plutôt comme une partie intégrante de votre stratégie de marketing digital globale. Elle doit être alignée avec vos objectifs SEO, votre marketing de contenu, et vos autres initiatives de marketing pour être vraiment efficace.

    En résumé, la SMO peut être un levier puissant pour augmenter votre visibilité en ligne, améliorer votre réputation de marque, et finalement, augmenter les conversions et les ventes.

    Utilisation d’influenceurs et de partenariats pour augmenter
    votre visibilité et votre notoriété

    Recherche d’Influenceurs : Trouvez des influenceurs dans votre domaine qui ont une audience qui pourrait être intéressée par votre contenu.

    Partenariats Stratégiques : Collaborez avec d’autres marques ou blogs pour partager du contenu. Cela peut être sous forme d’échanges de guest posts, de webinaires conjoints ou de promotions croisées.

    Programmes d’Affiliation : Créez des programmes d’affiliation où d’autres peuvent gagner une commission en promouvant votre contenu ou vos produits.

    Relations Publiques : Utilisez des plateformes comme HARO (Help a Reporter Out) pour obtenir des mentions dans des articles de presse ou des blogs influents.

    ⚠️ Attention : Lorsque vous travaillez avec des influenceurs ou des partenaires, assurez-vous que la collaboration soit authentique et bénéfique pour les deux parties. Une promotion trop forcée peut repousser l’audience plutôt que l’attirer.

    Chapitre 16 terminé : Bravo !

    Chapitre 17 : Intégration du marketing de contenu avec le SEO

    Alignement avec les objectifs SEO

    Fusion du marketing de contenu avec les objectifs de référencement

    Le marketing de contenu et le SEO ne sont pas deux entités séparées. Non. Ils doivent travailler en synergie pour maximiser leur impact. L’alignement commence par la définition d’objectifs communs, tels que l’augmentation du trafic organique, l’amélioration du taux de conversion, ou le renforcement de la notoriété de la marque. Une fois ces objectifs établis, les deux disciplines peuvent collaborer plus efficacement pour créer un contenu qui non seulement engage l’audience mais aussi améliore le classement dans les moteurs de recherche.

    Lorsqu’il s’agit de fusionner le marketing de contenu avec les objectifs SEO, une préoccupation majeure est d’éviter le contenu dupliqué entre votre site web et vos réseaux sociaux. Le contenu dupliqué peut entraîner des pénalités et diluer l’impact de votre contenu. Voici quelques bonnes pratiques pour éviter cette situation :

    Résumés et Teasers : Au lieu de publier le contenu intégral de votre site web sur les réseaux sociaux, utilisez des résumés ou des teasers qui incitent les utilisateurs à cliquer pour en savoir plus. Cela crée également une opportunité pour améliorer le taux de clic (CTR) vers votre site.

    Contenu Adapté : Adaptez le contenu pour chaque plateforme. Par exemple, un article de blog long et détaillé peut être transformé en une série de tweets, de posts Linkedin, une infographie, ou même une vidéo pour Instagram. Le but est de réutiliser le contenu de manière créative pour qu’il soit unique à chaque plateforme.

    Liens de Suivi : Utilisez des liens UTM ou d’autres méthodes de suivi pour différencier le trafic provenant de différentes sources. Cela vous aidera à comprendre l’efficacité de chaque plateforme dans votre stratégie globale.

    Contenu Exclusif : Offrez du contenu exclusif sur vos réseaux sociaux qui n’est pas disponible sur votre site web. Cela peut être des mises à jour en temps réel, des offres spéciales, ou des aperçus en coulisses.

    Canonical Tags : Si vous devez absolument dupliquer le contenu, utilisez des balises canoniques pour indiquer aux moteurs de recherche quelle version du contenu est l’originale. Cela aide à éviter les pénalités pour contenu dupliqué.

    En suivant ces bonnes pratiques, vous pouvez maximiser l’efficacité de votre marketing de contenu tout en respectant les meilleures pratiques SEO, créant ainsi une stratégie intégrée robuste.

    Création de contenu évolutif

    Mise à jour régulière du contenu existant pour refléter les dernières informations

    Audit de Contenu : Effectuez des audits de contenu réguliers pour identifier les articles ou les pages qui nécessitent des mises à jour. Cela peut inclure des informations obsolètes, des liens brisés, ou des changements dans les meilleures pratiques de l’industrie.

    Mises à Jour Saisonnières : Si votre contenu est lié à des événements saisonniers ou à des tendances de l’industrie, planifiez des mises à jour pour coïncider avec ces périodes.

    Référencement : Lors de la mise à jour du contenu, assurez-vous également de mettre à jour les mots-clés, les balises méta et les liens internes pour améliorer le référencement.

    Changelog : Ajoutez une section “Mise à jour” à la fin de votre contenu pour informer les lecteurs des modifications apportées. Cela ajoute une couche de transparence et montre que le contenu est activement géré.

    Création de nouvelles ressources pour aborder des sujets actuels

    Veille Stratégique : Restez à jour avec les dernières nouvelles, recherches et tendances de votre industrie. Utilisez ces informations pour créer du contenu qui aborde des sujets actuels et pertinents.

    Contenu Réactif : Soyez prêt à créer rapidement du contenu en réponse à des événements d’actualité ou des changements dans votre domaine. Cela peut vous donner un avantage compétitif.

    Contenu de Fond : Créez des ressources complètes qui peuvent être mises à jour au fil du temps. Par exemple, un guide ultime sur un sujet particulier peut être mis à jour chaque année avec de nouvelles informations.

    Feedback des Utilisateurs : Écoutez vos lecteurs ou clients pour savoir quels sujets ils trouvent les plus utiles ou intéressants. Utilisez ces informations pour orienter votre stratégie de contenu évolutif.

    Lorsqu’il s’agit de créer du contenu sur des sujets actuels, l’une des opportunités souvent négligées est le référencement via Google Actualités. Être indexé dans Google Actualités peut non seulement augmenter votre visibilité mais aussi établir votre autorité sur des sujets d’actualité dans votre domaine. Voici comment vous pouvez intégrer cette stratégie :

    Éligibilité et Soumission : Assurez-vous que votre site Web respecte les directives de Google Actualités et soumettez-le pour être inclus dans l’index des actualités.

    Contenu Opportun : Créez du contenu qui est non seulement pertinent mais aussi opportun. Google Actualités privilégie le contenu qui est récent et aborde des sujets d’actualité.

    Balises et Métadonnées : Utilisez des balises de données structurées spécifiques aux actualités et des métadonnées appropriées pour aider Google à mieux comprendre et indexer votre contenu.

    Mots-clés et Titres : Utilisez des mots-clés pertinents et des titres accrocheurs qui sont directement liés au sujet d’actualité que vous abordez. Cela améliore vos chances d’être découvert dans les recherches liées à l’actualité.

    Qualité et Fiabilité : Assurez-vous que le contenu est bien recherché, fiable et offre une valeur ajoutée au lecteur. Google Actualités favorise le contenu de haute qualité provenant de sources fiables.

    Mise à jour Rapide : Étant donné que Google Actualités est axé sur la fraîcheur du contenu, envisagez de mettre à jour vos articles avec de nouvelles informations, des citations d’experts ou des développements récents.

    Utilisation de l’analyse de données pour orienter le contenu

    Utilisation des données d’analyse pour identifier les sujets performants

    Engagement Social : Utilisez des outils de suivi des médias sociaux pour voir quel contenu est le plus partagé ou commenté. Cela peut être un bon indicateur de ce qui est pertinent pour votre audience.

    Feedback Direct : Les commentaires des utilisateurs, les enquêtes et les questions fréquemment posées peuvent également fournir des indications précieuses sur les sujets qui intéressent votre audience.

    Réajustement du contenu en fonction des intérêts de l’audience

    Réorientation Stratégique : Si vous découvrez que certains sujets ou formats (comme des vidéos ou des infographies) sont plus engageants, réorientez votre stratégie de contenu pour en inclure davantage.

    Personnalisation : Utilisez les données d’analyse pour personnaliser l’expérience utilisateur, en recommandant des articles ou des produits basés sur le comportement de navigation antérieur.

    Tests A/B : Si vous êtes indécis sur le type de contenu qui pourrait fonctionner, effectuez des tests A/B pour évaluer l’efficacité de différents formats ou titres.

    Analyse Concurrentielle : Gardez un œil (et le bon) sur ce que font vos concurrents. Si leur contenu similaire performe bien, analysez ce qu’ils font correctement et comment vous pouvez faire mieux.

    Chapitre 17 terminé : Bravo !

    Pour aller plus loin :

    Chapitre 18 : Optimisation pour la recherche vocale

    La recherche vocale est en train de révolutionner la manière dont les utilisateurs interagissent avec les moteurs de recherche. Avec l’augmentation de l’utilisation des assistants vocaux comme Google Assistant, Siri pour les produits Apple et Alexa, il est crucial pour les entreprises de comprendre et d’optimiser pour cette nouvelle forme de recherche.

    Évolution de la recherche vocale

    Compréhension de la croissance de la recherche vocale et de ses implications

    Utilisation de la Recherche Vocale : 71 % des Américains disent qu’ils préféreraient utiliser la recherche vocale plutôt que de taper une requête sur un clavier (Source : PWC).

    Marché des Enceintes Intelligentes : On estime que 55 % des foyers américains possédent une enceinte intelligente en 2022 (Source : Juniper Research).

    Démographie des Utilisateurs : Les millennials sont actuellement les principaux utilisateurs de la recherche vocale, mais tous les groupes d’âge, y compris les personnes âgées, l’utilisent également de plus en plus (Source : eMarketer).

    Fréquence d’Utilisation : En 2020, 52 % des personnes utilisant des assistants vocaux les utilisaient soit presque tous les jours, soit quelques fois par jour (Source : NPR).

    Achats via la Voix : Selon Capgemini, environ 70 % des consommateurs utilisent la voix pour faire des achats au lieu de se rendre dans des magasins physiques.

    Personnalisation : 48 % des propriétaires d’enceintes activées par la voix souhaitent recevoir des conseils et des informations personnalisés de la part des marques (Source : Google).

    Projections Futures : D’ici 2023, environ 8 milliards d’appareils fourniront des assistants vocaux (Source : Statista).

    Impact Commercial : Les achats effectués par la voix devraient atteindre 40 milliards de dollars d’ici 2022 (Source : Siteefy).

    Ces statistiques proviennent de l’article d’Algolia.

    Analyse des changements de comportement de recherche des utilisateurs

    Requêtes Conversationnelles : Les utilisateurs ont tendance à poser des questions complètes plutôt que d’utiliser des mots-clés fragmentés. Par exemple, ils diront “Comment puis-je faire une tarte aux pommes ?” au lieu de “recette tarte aux pommes”. Et oui, quelque part, les requêtes vocales sont plus humaines.

    Requêtes Spécifiques : Les utilisateurs de la recherche vocale sont souvent à la recherche d’informations très spécifiques, ce qui nécessite des réponses précises.

    Utilisation en multitâche : La recherche vocale est souvent utilisée lorsque les utilisateurs sont en train de faire autre chose, comme conduire ou cuisiner, ce qui signifie que les réponses doivent être rapides et directes.

    Dépendance aux Résultats Locaux : Les utilisateurs comptent souvent sur la recherche vocale pour des besoins immédiats, ce qui signifie que les entreprises locales doivent optimiser pour ces types de requêtes.

    Recherche en Temps Réel : Les utilisateurs s’attendent à des réponses en temps réel, ce qui nécessite des données à jour et des informations précises.

    Adaptation aux requêtes de recherche vocales

    Identification des requêtes de recherche basées sur la parole

    Les requêtes de recherche vocale sont souvent formulées différemment des requêtes textuelles. Elles sont généralement plus longues et plus conversationnelles. Par exemple, au lieu de taper “météo Paris”, un utilisateur pourrait demander “Quel temps fait-il à Paris aujourd’hui ?”. Utilisez des outils comme AnswerThePublic ou des analyses de Google Search Console pour identifier ces types de requêtes et les intégrer dans votre contenu.

    Optimisation du contenu pour répondre aux questions fréquentes en langage naturel

    Pour optimiser votre contenu pour la recherche vocale, concentrez-vous sur la création de contenu qui répond aux questions fréquemment posées en utilisant un langage naturel. Les FAQ sont un excellent moyen de le faire. Vous pouvez également utiliser des formats comme les articles de blog ou les vidéos pour répondre à des questions spécifiques que les utilisateurs pourraient poser à leur assistant vocal. Le but est de fournir des réponses directes et précises qui peuvent être facilement comprises et relayées par les assistants vocaux.

    Astuce: Utilisez des balises Schema pour les questions et les réponses dans votre contenu. Cela augmente les chances que votre réponse soit choisie comme le “snippet vedette” dans les résultats de recherche, ce qui est souvent la réponse donnée par les assistants vocaux.

    Exploitation des résultats en position zéro

    La position zéro, également connue sous le nom d’extrait en vedette, est un élément clé dans l’optimisation pour la recherche vocale. Les assistants vocaux ont tendance à lire ces extraits en réponse à des questions posées par les utilisateurs, ce qui en fait un objectif de taille pour toute stratégie de référencement vocal.

    Compréhension de la relation entre la recherche vocale et les extraits en vedette

    Les extraits en vedette sont souvent la source d’information que les assistants vocaux utilisent pour répondre aux requêtes des utilisateurs. Comprendre cette relation est crucial pour optimiser votre contenu en conséquence. Les extraits en vedette sont généralement tirés de pages qui fournissent une réponse claire et concise à une question spécifique, ce qui les rend idéaux pour la recherche vocale.

    Optimisation du contenu pour apparaître en position zéro pour les requêtes vocales

    Pour augmenter les chances que votre contenu soit sélectionné comme extrait en vedette, vous devez:

    1. Identifier les questions fréquemment posées dans votre domaine.
    2. Fournir des réponses claires et concises à ces questions dans votre contenu.
    3. Utiliser un formatage structuré, comme des listes à puces ou des tableaux, pour rendre l’information facilement digestible.

    Chapitre 18 terminé : Bravo !

    Actualités :

    Chapitre 19 : Restez à jour avec les mises à jour des algorithmes

    Importance de la veille des mises à jour

    Compréhension de l’évolution constante des algorithmes de recherche

    Les algorithmes de recherche sont des ensembles complexes de règles et de critères que les moteurs de recherche utilisent pour indexer et classer les sites web. Ces algorithmes sont en constante évolution pour s’adapter aux nouvelles technologies, aux changements dans les comportements de recherche des utilisateurs et aux tendances du marché. Par conséquent, tout professionnel du SEO se doit de rester à jour.

    Impact des mises à jour sur le classement et la visibilité

    Les moteurs de recherche, en particulier Google, déploient régulièrement des mises à jour d’algorithmes qui peuvent avoir un impact significatif sur le classement des sites web. Parmi les mises à jour les plus notables, on peut citer :

    Google Panda : Cette mise à jour visait à pénaliser les sites avec du contenu de faible qualité, dupliqué ou extrêmement mince. Elle a changé la donne pour les sites qui comptaient sur le contenu généré par les utilisateurs ou le contenu “fermier” pour obtenir un bon classement.

    Google Penguin : L’objectif principal de cette mise à jour était de pénaliser les sites qui utilisaient des techniques de spam de liens, comme le bourrage de mots-clés et les liens factices, pour manipuler leur classement.

    Google Hummingbird : Cette mise à jour a été conçue pour mieux comprendre les requêtes des utilisateurs, en mettant l’accent sur le sens derrière les mots plutôt que sur les mots eux-mêmes. Cela a permis une meilleure correspondance entre les requêtes et le contenu pertinent.

    Google Mobilegeddon : Cette mise à jour a donné la priorité aux sites mobiles dans les résultats de recherche sur mobile, pénalisant ainsi les sites qui n’étaient pas optimisés pour les appareils mobiles.

    Google BERT : Cette mise à jour axée sur l’intelligence artificielle visait à améliorer la compréhension du contexte et de l’intention derrière les requêtes de recherche, en particulier pour les requêtes plus longues ou plus conversationnelles.

    Suivi des sources d’information fiables

    Pour rester à jour sur les dernières mises à jour d’algorithmes et les meilleures pratiques en SEO, il est essentiel de suivre des sources d’information fiables. Voici quelques recommandations :

    Identification de sources d’information de confiance pour les mises à jour

    Google Webmasters Blog : C’est la source la plus fiable pour les annonces officielles concernant les mises à jour d’algorithmes et les changements dans les meilleures pratiques de Google.

    Moz Blog : Moz est une autorité dans le domaine du SEO, et leur blog est une excellente ressource pour des analyses approfondies et des conseils pratiques.

    Search Engine Journal : Ce site offre des articles, des études de cas et des interviews qui peuvent vous aider à comprendre les nuances des mises à jour d’algorithmes.

    Twitter (désormais X) : Suivre des experts SEO comme Rand Fishkin, Barry Schwartz, et Danny Sullivan peut vous donner des insights en temps réel.

    Abondance : Ce site français est une excellente ressource pour ceux qui cherchent des informations sur le SEO en français. Il offre des articles, des actualités et des analyses sur les dernières tendances et mises à jour en SEO.

    Recommandations de blogs, forums et ressources officielles

    Forums SEO : Des forums comme WebmasterWorld, BlackHatWorld, Scripts-seo.com, peuvent être utiles pour obtenir des retours d’expérience et des conseils pratiques de la part de professionnels du SEO.

    YouTube: Des chaînes comme Ahrefs et SEMrush offrent des tutoriels vidéo et des webinaires qui peuvent être très instructifs.

    Podcasts SEO: Écouter des podcasts comme “The Search Engine Journal Show” ou “Marketing Over Coffee” peut vous fournir des informations utiles pendant vos temps libres.

    Les moteurs de recherche publient souvent des communiqués officiels pour annoncer des mises à jour importantes. Ces communiqués sont généralement disponibles sur leurs blogs officiels ou leurs comptes de médias sociaux. Il est important de les suivre attentivement, car ils fournissent des informations directes sur ce que les moteurs de recherche valorisent et comment vous pouvez ajuster votre stratégie SEO en conséquence.

    IA rédactionnelle et Contenu SEO

    L’Évolution de l’IA rédactionnelle

    L’intelligence artificielle dans le domaine de la rédaction a considérablement évolué ces dernières années. Des modèles comme GPT-4 d’OpenAI sont devenus de plus en plus sophistiqués, capables de générer du contenu de haute qualité qui peut même rivaliser avec celui écrit par des humains dans certains cas. Ces avancées ont ouvert la porte à une multitude d’applications, allant de la génération de contenu pour les blogs, les sites web, et les campagnes de marketing, à des tâches plus complexes comme la génération de code et la création de contenu multimédia.

    Applications dans le SEO

    L’IA rédactionnelle peut être un outil précieux dans une stratégie SEO. Elle peut aider à générer du contenu optimisé pour les moteurs de recherche, à identifier des opportunités de mots-clés, et même à créer des méta-descriptions et des titres accrocheurs. Cependant, il est crucial de noter que l’IA ne remplace pas l’expertise humaine, surtout quand il s’agit de comprendre les nuances et les besoins spécifiques d’une audience.

    Précautions à prendre

    Bien que l’IA rédactionnelle offre de nombreux avantages, il est important de l’utiliser judicieusement et avec parcimonie. Le contenu généré par l’IA doit être soigneusement revu et édité pour s’assurer qu’il répond aux normes de qualité et d’éthique. De plus, Google et d’autres moteurs de recherche continuent d’évoluer pour détecter et pénaliser le contenu de faible qualité, y compris celui généré par des algorithmes. Si vous souhaitez détecter le contenu IA d’un site, Copyleaks fournit un détecteur gratuit très performant. Il est d’ailleurs utilisé par des pointures comme SEMrush ou Medium.

    Ressources et outils

    Il existe plusieurs plateformes plus poussées que ChatGPT comme TextBulker qui offrent des services d’IA rédactionnelle. Ces plateformes sont constamment mises à jour pour intégrer les dernières avancées en matière d’IA et offrent une gamme de fonctionnalités, de la génération de contenu en vrac à la création de contenu optimisé pour le SEO. Quitte à nous répéter, les moteurs de recherche valorisent le contenu de qualité et l’originalité, donc assurez vous que votre contenu soit bien lisible pour des humaines. Ajoutez une touche d’humour, vos tournures de phrases et expressions…
    Créer du contenu en masse avec l’IA juste pour améliorer son SEO sera pénalisé.

    Préparation pour l’avenir

    Compréhension que les algorithmes continueront d’évoluer

    Tendances en SEO pour 2024

    IA générative et SEO : L’IA est en train de changer rapidement le paysage du marketing digital. Google a laissé entendre qu’il incorporerait l’IA dans son expérience de recherche. La concurrence pour apparaître sur la page de résultats du moteur de recherche deviendra plus féroce à mesure que l’IA générative prendra de la place.

    Recherche vocale : En 2022, 50 % des consommateurs américains utilisaient la recherche vocale quotidiennement, et 34 % l’utilisaient chaque semaine. La popularité de la recherche vocale est en croissance, et il est important de l’optimiser

    Recherches sans clic : Ce sont des recherches où l’utilisateur trouve sa réponse sans avoir besoin de visiter un site web. Les experts en SEO s’inquiètent de cela car cela peut éliminer le trafic vers les sites web.

    E-E-A-T : Cela signifie Expérience, Expertise, Autorité et Fiabilité. Google a ajouté “Expérience” au mélange, montrant que l’expérience réelle de l’auteur est un autre élément important pour déterminer la valeur du contenu.

    Chapitre 19 terminé : Bravo !

    Conclusion et Quizz :

    Félicitations ! 🥳 Vous êtes arrivé à la fin de ce guide du SEO pour débutants. Vous n’en êtes plus un désormais !

    Nous espérons qu’il vous a permis d’y voir plus clair et de mieux comprendre le SEO.

    Cependant, n’oubliez pas que les connaissances, c’est bien. Mais que la pratique, c’est encore mieux !

    Arriver en page #1 de Google (le Graal pour toute personne travaillant dans le SEO) peut être difficile et décourageant car cela prend du temps et on ne sait jamais exactement combien de temps. Mais vous êtes désormais prévenu ce qui vous évitera de vous démotiver en cours de route. La patience est la qualité n°1 pour réussir en SEO.

    Une patience qu’il faudra redoubler car apprendre le SEO est un travail continu (oui, ce guide bien que long et très complet n’est pas exhaustif).

    Ajustez votre travail en fonction des changements & des mises à jour régulières des moteurs de recherche (Google effectue des core update de façon régulière mais communique à chaque fois sur les changements effectués). S’ajuster et rafraichir votre site fréquemment vous aidera à maintenir votre présence en ligne et votre trafic SEO au plus haut. Si vous voyez à un moment de votre travail une chute brutale de trafic, il y a peut-être plusieurs raison à cela:

    • perte d’un backlink do-follow important
    • pénalité algorithmique ou manuelle (exemple: si vous faite trop de bourrage de mot clé)
    • simple changement de l’algorithme d’indexation (exemple: core update de Google)

    En tout cas, vous comme nous sommes content d’être arrivés à la fin de ce guide qui nous aura pris de nombreuses heures à réaliser.

    Disclaimer n°1 : cet article comprend des liens sponsorisés vers des logiciels SEO que nous utilisons dans notre agence. En passant par ces liens, vous pouvez bénéficier d’une réduction et/ou d’offres spéciales. Ces partenariats gagnant-gagnant nous permettent de continuer à fournir des ressources sur le SEO en accès libre et gratuit, tout en nous offrant une rémunération complémentaire.

    Disclaimer n°2 : Certaines parties de notre guide SEO ont été partiellement rédigées via une intelligence artificielle avant d’être relues et éditées par nos soins.

    Nous vous remercions d’avoir choisi ce guide et d’y avoir passé du temps pour le lire (ça sonne un peu comme les compagnies aériennes qui vous remercient à la fin d’un vol, mais c’est bien vrai. Il y a de nombreux autres ressources pour se former au SEO, cela nous fait plaisir que vous nous ayez choisi). 

    Si vous avez des questions qui vous sont venues lors de la lecture du guide, des commentaires à faire ou si vous cherchez des conseils supplémentaires et plus approndis, n’hésitez pas à contacter notre agence 100% SEO Inbound Solution !

    À bientôt !

    Ouvrir WhatsApp
    1
    🚀 Du SEO, du vrai
    Inbound Solution
    Vous souhaitez obtenir des détails supplémentaires concernant notre service de référencement naturel ?

    Contactez-nous sur WhatsApp !